Sel/Enthousiasme ou La Symphonie du Donbass


Sel
Le travail dans les salines au bord de la mer Noire, labeur harassant saisi entre lumières et ombres. Un poème visuel virtuose présenté ici dans sa première version – une seconde moins « formaliste » fut réalisée, et tout aussi interdite. 

Enthousiasme ou La Symphonie du Donbass
Dziga met en scène et en son la grande épopée du travail dans une Union soviétique en construction ;  après que l’ancien ordre soit mis à terre, êtres, machines et hauts fourneaux se mettent en action. Sans aucun doute la plus importante et impressionnante « symphonie industrielle » produite par le cinéma.
Je n’avais jamais imaginé que des sons mécaniques puissent être organisés avec tant de beauté. Je considère Enthousiasme comme une des symphonies les plus émouvantes que j’ai jamais entendues. Dziga Vertov est un musicien. Les professeurs devraient s’instruire auprès de lui et non lui chercher querelle. Félicitations. (Charlie Chaplin)