Au programme de la Cinémathèque du documentaire à la Bpi

La Bibliothèque publique d’information devient la vitrine parisienne de La Cinémathèque du documentaire : une invitation à s’immerger tous les jours dans une programmation de films venus du monde entier, des classiques aux toutes dernières créations, avec près de 400 séances annuelles.  
Logo de la cinémathèque du documentaire


À l'affiche à la Bpi 

Rétrospective Johan van der Keuken


Première étape de ce grand voyage, une rétrospective de l’œuvre du cinéaste néerlandais Johan van der Keuken​, du 17 janvier au 19 mars 2018. Une occasion unique de (re)découvrir sur grand écran les films d’un maître du cinéma documentaire en compagnie de grands témoins qui éclaireront les films de leur expérience toute personnelle.
Au programme :  Beppie, L’Enfant aveugle 1 et 2, Amsterdam Global Village, Face Value, Vacances prolongées et beaucoup d'autres films …
Des séances seront également proposées au public scolaire (renseignements : cinescolaires@bpi.fr)
 

Du court, toujours


Chaque mois, une séance thématique de courts métrages, au gré des envies, des actualités, des saisons !

On démarre le jeudi 11 janvier avec une une série de films autour des thèmes de l’espace du temps et de la mémoire : trois films, trois formats, trois espaces dans lequel le temps est précieux et la musique primordiale, trois univers dans lequel la mémoire joue son rôle. Pour cette première séance, venez découvrir : People Pebble, de Jivko Darakchiev et Perrine Gamot, L'Exilé du temps, d'Isabelle Putod et Vieille femme à l'aiguille d'Elodie Ferré. 


Nouvelles écritures documentaires


Cinéastes, journalistes, photographes se sont emparés du web pour inventer et réaliser de nouvelles créations cinématographiques. Un mois sur deux, la Bpi invite des auteurs à présenter leurs réalisations interactives​.

Laissez-vous embarquer dès le jeudi 18 janvier pour Une saison de chasse en Alaska, un webdocumentaire singulier qui nous fait partager pendant trois mois le quotidien des derniers chasseurs de baleine en Alaska. Les réalisateurs, Zoé Lamazou et Victor Gurrey, portent dans ce documentaire un regard sensible sur les changements brutaux qui touchent les territoires arctiques.


La Cinémathèque du documentaire


En résonance avec la société, ses espoirs, ses rêves, ses inquiétudes, la création documentaire connaît une effervescence extraordinaire. Elle attire un public toujours plus nombreux. Au cinéma, à la télévision, sur les réseaux numériques, elle enrichit chaque jour un fonds d’une exceptionnelle diversité de regards, d’écritures et de formes.

L’exposition de ces œuvres est un enjeu majeur auquel La Cinémathèque du documentaire entend contribuer. Initiée par la Scam et soutenu par le CNC et le Ministère de la Culture, cette nouvelle entité a pour missions de contribuer au recensement et à l’identification des œuvres, de favoriser leur circulation, de mettre en valeur les différentes actions d’un réseau de lieux de diffusion. La Cinémathèque du documentaire promeut la diffusion des films documentaires partout en France. Sa création marque la volonté des pouvoirs publics de permettre au documentaire d’investir l’espace public et de jouer pleinement le rôle social et culturel qui lui revient depuis la création du cinéma : fixer le réel et libérer l’imaginaire.