Itinéraire d’un objet trouvé

Quinze chargeurs de téléphone, huit bagues, six parapluies, sept écharpes, une valise avec une paire de chaussures, huit trousses, vingt-trois cahiers, huit bracelets, trente-deux livres et même… une béquille ! Voilà un petit inventaire à la Prévert des objets que des étourdis ont laissé après leur passage à la Bpi. Mais comment les récupérer ?
Armoire des objets trouvés Bpi


Vous êtes parti(e) de la bibliothèque en oubliant une écharpe à laquelle vous tenez ou un cahier ô combien précieux ? Pas de panique ! Tous les objets rapportés aux bibliothécaires (par d’autres lecteurs ou le personnel de ménage par exemple) sont répertoriés et étiquetés avec la date du jour ainsi que l’endroit où ils ont été perdus.
 
Les objets considérés comme de peu de valeur sont stockés dans l’armoire des objets trouvés du bureau d’information générale à l’entrée de la bibliothèque. Ils vous y attendront sagement pendant deux mois.
Ensuite, ils sont transférés au vestiaire du Centre Pompidou, où ils sont conservés environ trois mois.
 
Les objets de valeur tels que les ordinateurs, portefeuilles, téléphones, cartes bancaires ou papiers d’identité rejoindront le coffre-fort du bureau des responsables, en face de la cafétéria au niveau 2.
Au bout de deux semaines, tous les documents portant une identité font l’objet d’une recherche de leur propriétaire. Les cartes bancaires non réclamées sont renvoyées aux banques qui les ont émises.
Les objets non identifiés sont transférés au vestiaire du Centre Pompidou, qui les conserve, là aussi, trois mois.
 
Et passé ce délai ? Le personnel du vestiaire du Centre confie l’ensemble des objets au Service des objets trouvés de la préfecture de police au 36… rue des Morillons dans le 15e arrondissement.
 
Enfin, et on peut s’en douter, de nombreux livres sont oubliés dans la bibliothèque. Ceux-ci sont stockés un mois dans l’armoire des objets trouvés du bureau d’information générale.
À la fin de cette période, les livres d’autres bibliothèques leur sont renvoyés – vous remarquerez que tous les livres de bibliothèque comportent un tampon avec le nom de l’établissement auquel ils appartiennent. Pratique quand on a un doute…
Les livres restants rejoignent l’ensemble des livres retirés des rayonnages au cours de l’année et ils sont redistribués à des bibliothèques partenaires.
 
Vos biens sont précieux. À la Bpi, comme dans le train, avant de quitter votre place, assurez-vous de n’avoir rien oublié !

 
Philippe Berger et Caroline Raynaud, Bpi
 
Article paru initialement dans de ligne en ligne n°23