Internet va tuer le droit d'auteur

Cette rencontre sera retransmise en direct sur cette page à partir de 19h. 

“Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient au genre humain (...) Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique.”

Internet est-il en train de donner raison à Victor Hugo? 

En effet, les dispositions juridiques du droit d'auteur, telles qu'elles ont été construites ce dernier siècle sous le lobbying des producteurs et éditeurs, vont dans le sens d'une protection toujours plus grande des ayants droit. Mais cette position n'est plus tenable à l'heure d'internet, alors que les échanges intellectuels passent de moins en moins par le support matériel et ne sont donc plus contrôlables par les éditeurs et les auteurs eux-mêmes.