La maison de l'éveil / Être et avoir


La maison de l'éveil :
Suivant la méthode du pédagogue Célestin Freinet, Madeleine Dupouy enseigne dans une petite école du Gers des années 1940 aux années 1970. Fondée sur l’expression libre, cette pédagogie encourage le développement de la personnalité de l’enfant. Lors du tournage en 1995, Henri Colomer retrouve Madeleine et certains de ses élèves maintenant adultes. Tour à tour ils lui racontent leurs souvenirs et comment cette expérience leur a permis de grandir et d’appréhender le monde.
 
Être et avoir : 
Dans l’école communale de Saint-Etienne-sur-Usson, petit village auvergnat, il n’y a qu’une seule classe, douze élèves, et un instituteur. Georges Lopez, s’occupe seul de ce petit groupe d’enfants, allant de la maternelle au CM2, aussi unis que différents. Dans cette classe, les élèves et l’enseignant partagent bien plus que les leçons, un lien unique se crée entre eux et à la fin de l’année, la petite bande a bien du mal à se quitter.