Le métronome et la baguette : mesures et démesures


Pictogramme player vidéo Cette rencontre sera retransmise en direct sur cette page à partir de 19h. 

Pour clôre ce cycle consacré à l’objet de la musique, David Christoffel sondera la peur suprême des chefs d’orchestre : celle de « perdre le rythme ». Le métronome, arbitre de la mesure, impartial et intransigeant, permet d’imposer à la partition un minutage, d’inscrire l’interprétation musicale dans une temporalité. Comment l’interprète peut-il alors s’affranchir de ce tempo mécanique et trouver sa liberté de mouvement ?