Marguerite Duras - Cinéaste

Rétrospective intégrale des films de Marguerite Duras du 28 novembre au 20 décembre 2014
L’inventivité, la beauté et la force, le style radicalement novateur des textes de Marguerite Duras ont été immédiatement reconnus. Ses films, eux, ont longtemps été sous-estimés. L’écrivain a pourtant fait œuvre de cinéaste, réalisant entre 1966 et 1984, dix-neuf films qui reprennent le cinéma à zéro pour expérimenter d’autres possibles. « Il/Elle aurait… » : le conditionnel, qui a ouvert son écriture à l’imaginaire, à la recherche et au doute, est aussi un fondement de son cinéma.
Avec chaque film, dont le titre promet déjà un autre monde, India Song, Baxter Véra Baxter, L’Homme atlantique, Duras réinvente une relation entre le récit, l'image, le son et leur spectateur. Les acteurs, Gérard Depardieu le premier, trouvent corps et voix comme nulle part ailleurs. Cette quête d’une poétique et d’une forme toujours recommencée, comme si toute œuvre devait exister selon des modalités qui lui sont propres, ont mené Duras loin, très loin sur le terrain de l’expérimentation, au point que ses films semblent bien plus appartenir à notre temps qu’au sien. On comprend que cinéastes et artistes contemporains y voient une archéologie de leur travail suscitant impressions entêtantes et sensations hypnotiques. Ils sont nombreux à venir en témoigner au cours de cette rétrospective intégrale des films de Marguerite Duras. 

Visionnez la bande annonce de la rétrospective intégrale des films de Marguerite Duras : 
 
Image extraite de la bande annonce