Nurith Aviv, filiations, langues, lieux

Nurith Aviv, a commencé dans les années 70 à faire du cinéma. Première chef opératrice, elle a réalisé son premier documentaire en 1989.
À l’invitation de la Bpi, Nurith Aviv a proposé de regrouper un choix de 40 films sous trois thématiques qui lui sont chères : filiations, langues, lieux. Ses documentaires se mêleront aux films dont elle a fait l’image et ce programme formera une filmographie riche et dense où se croiseront les cinéastes Agnès Varda, Amos Gitai, René Feret, René Allio, Samir, Ruth Beckerman, Iris Schiller, Eyal Sivan, Edna Politi, Vivian Ostrovsky, Laurence Petit-Jouvet, Renaud et Hervé Cohen…

Outre ses documentaires, elle a collaboré avec Paul Ouazan et a réalisé, pour le laboratoire de recherche d’Arte et l’émission Die Nacht, des petits films expérimentaux. Un choix de films aimés s’ajoutera à cette filmographie, avec des films de Mania Akbari, Stan Neumann, Anri Sala, Hind Meddeb, …
Beaucoup de femmes derrière ou devant la caméra, essentiellement des cinéastes engagés, tous unis dans une ouverture à l’autre, un désir de tolérance et de compréhension du monde.

Certaines projections seront suivies de rencontres avec des invités, personnalités venus de tous horizons, écrivains, philosophes, psychanalystes, journalistes ….
Cette rétrospective est aussi l’occasion de présenter son dernier film en avant-première, Poétique du cerveau.