Théâtre / Lointains boxeurs / Saint-Denis Roman, de Claudine Bories


Théâtre
Théâtre, c’est le rapport du théâtre et de l’Histoire. D’abord, il y a "Coriolan", la pièce de Shakespeare qui raconte l’accession au pouvoir d’un dictateur romain, il y a les paysages de la Provence, il y a les comédiens qui répètent la pièce en Avignon. Et deux voix, celle d’un homme et celle d’une femme qui se parlent. Tandis que la réalité du travail des comédiens construit le pan documentaire du film, ce dialogue porteur de fiction résonne avec les paysages qui contiennent tant de traces et d’histoires. Le film, joueur et joyeux, explore les possibles narratifs du cinéma.

Lointains boxeurs

Par un soir doux et bleu de mélancolie, une femme (Françoise Lebrun) passe la porte d’un club de boxe, elle assiste à l’entraînement de jeunes boxeurs, attirée et curieuse mais toujours extérieure. Qu’expriment-ils ces jeunes hommes dans leurs poings qui martèlent ces énormes sacs de cuir ? On ne saura que leur souffle.

Saint-Denis Roman

En 1987, l’écrivain Bernard Noël tente une expérience d’écriture. Il s’installe pour quelques mois à Saint-Denis - une ville pour lui inconnue. De ce séjour doit naître un texte, un roman, un livre. Ce film raconte les prémices de cette écriture. Comment, à partir d’éléments de la réalité qu’il découvre, l’écrivain va peu à peu construire un univers qui est le sien, hanté par le temps qui passe et la mort. Un film sur la naissance de l’écriture d’un grand écrivain de notre temps.