0   Commentaires
Brève

Paul Klee au Centre Pompidou

Avec “Paul Klee, l’ironie à l’oeuvre”, le Centre Pompidou consacre une grande rétrospective à l’un des artistes phares du 20e siècle. L’ironie, pratiquée par l’artiste tout au long de sa vie, est le fil conducteur de l'exposition. Un nouvel éclairage qui permet d’approcher une œuvre foisonnante et inclassable.
À voir ou revoir jusqu’au 1er août 2016.
/files/live/sites/Balises/files/Images/Arts/Paul%20Klee/cp_klee.jpg
Paul Klee, Insula dulcamara, 1938, Huile et couleur à la colle sur papier sur toile de jute, 88 x 176 cm© Berne, Zentrum Paul Klee © domaine public


L'artiste

De nationalité allemande, Paul Klee (1879-1940) passe de nombreuses années en Suisse, notamment à Berne, sa région de naissance. C’est un créateur aux multiples passions (dessin, peinture, musique, littérature, pédagogie), l’un des grands novateurs de la peinture moderne, aux côtés de Kandinsky et Picasso. Son art est d’une exceptionnelle richesse : près de 10.000 oeuvres que l'artiste a lui-même répertoriées. Avec patience et régularité, Klee ne cesse d’expérimenter, en marge de tout mouvement artistique, composant un univers singulier, subtil, insaisissable, entre abstraction et figuration. “Un abstrait avec des souvenirs”, comme il se définit lui-même.
 

L'exposition
Présentation par Angela Lampe, commissaire de l'exposition (3'08)


Focus vidéo sur quelques oeuvres

→  Présentation de deux œuvres ayant appartenu au philosophe allemand Walter Benjamin "Angelus Novus" (1920) et "Présentation du Miracle" par Angela Lampe (5’34)




→  Les années de crise. Focus vidéo sur l'année 33 par Angela Lampe (8’06)


 

Pour en savoir plus 

 
→  page consacrée à l'exposition sur le site du Centre Pompidou

→  biographie de l'artiste sur le site du Centre Paul Klee à Berne

→  tous les documents sur l'artiste consultables à la Bpi
 

 
Captcha: