0   Commentaires
Article
Appartient au dossier :

Syrie : artistes peintres, plasticiens et sculpteurs

​De nombreux artistes syriens signent un tableau, une sculpture ou un dessin qu’ils dédient à la révolution pour exprimer ainsi leur engagement et leur solidarité. La page Facebook "L’art et la liberté" rassemble ces oeuvres publiées quotidiennement.
/files/live/sites/Balises/files/Images/Arts/Syrie/Ramda.jpg
Théâtre de marionnettes, installation, Ramda Mdah



Les oeuvres profondément engagées d’artistes confirmés,
tel le peintre Youssef Abdelké,
le sculpteur Maher Al-Baroudi
ou le peintre Fadi Yazigi,

côtoient celles, non moins engagées, de jeunes artistes talentueux comme

le plasticien Tammam Azzam,
le peintre Yasser Safi,
le peintre Ahmad Kaddour
la sculptrice Randa Mdah
ou comme le sculpteur Mohamad Omran qui a choisi le dessin "pour transcender et métamorphoser la révolution syrienne en symbole".

Peintres, plasticiens, sculpteurs

Youssef Abdelké

 
Fusain de Youssef Abdelké
Le Couteau et l'oiseau, Youssef Abdelké, fusain sur papier
fusain de Youssef Abdelké
Martyre de Dara'a, Youssef Abdelké,fusain sur papier
 


Youssef Abdelké, né à Qamechli en 1951, est diplômé de la Faculté des Beaux-Arts de Damas et de l’ENS des Beaux-Arts de Paris. Considéré comme l’un des plus grands peintres syriens actuels, il est également graveur et dessinateur. Son engagement politique lui a valu deux ans de prison et vingt-cinq ans d’exil. Il est retourné à Damas en 2005.

Maher Al-Baroudi

 

fusain
Le printemps, Maher Al- Baroudi, fusain sur toile, 2012
sculpture d'un mouton coupé en deux
Encore debout, Maher Al- Baroudi, résine polyester, 2010



Maher Al- Baroudi, né à Damas en 1955, est sculpteur, l’un des plus grands, dessinateur et peintre. Diplômé de la Faculté des Beaux-Arts de Damas en 1979 puis de l’ENS des Beaux-Arts de Paris en 1983, il vit et travaille à Orliénas, dans la région Lyonnaise.

Tammam Azzam

ombre chinoise d'un garçonnet avec une arme
La rentrée scolaire, Tammam Azzam
La joconde avec une ville syrienne en ruine en arrière plan
Mona Lisa Syrian Museum, Tammam Azzam



                                  

Tammam Azzam, né en 1980, est l’un des jeunes talents syriens émergents sur la scène arabe contemporaine. Diplômé de la faculté des Beaux-Arts de Damas et spécialisé dans la peinture à huile, il rejoint en 2011 l’Académie Al Kharif et est placé sous la direction du maître Marwan Kassab Bashi. Il vit et travaille à Damas.



 

Randa Mdah

marionnettes brisées
Théâtre de marionnettes, Randa Mdah, installation  
encre sur papier femme avec enfant pliée à angle droit
Sans-titre, Randa Mdah, encre sur papier


Randa Mdah, née en 1983 à Majdal Shams (Golan), a étudié la sculpture à l’Université de Damas dont elle est diplômée. Très talentueuse, elle conçoit des installations et participe à de nombreuses expositions à Damas, Ramallah et Jérusalem.

Mohamad Omran

oeuvre en noir et blanc
Complot , Mohamad Omran 
oeuvre en noir et blanc
Martyrs, Mohamad Omran


Mohamad Omran, né à Damas en 1979, est un peintre et sculpteur syrien réfugié en France.
Depuis le 15 mars 2011, date du début de la révolte en Syrie, il tient le journal de la révolution qui déchire son pays.
En 2011, il a réalisé avec Dani Abo Louh Conte de printemps, court métrage d’animation en hommage aux révoltés syriens.

Yaser Safi

acrylique sur toile
Sans titre, Yaser Safi, acrylique sur toile, 2010 
dessin sur feuille de carnet
Manifestant pacifiste, Yaser Safi, encre sur papier, 2012

                                             

Yaser Safi est né en 1976 à Kameshli (Syrie). Il fait ses études à l’Université de Damas où il obtient, en 2000,  un diplôme d’Arts graphiques. Son travail a été récompensé par de nombreux prix.

 

Fadi Yazigi

tableau noir et bleu bas-relief


Fadi Yazigi, né en 1966 à Lattaquié, étudie la sculpture à la Faculté des Beaux-arts de Damas dont il sort diplômé en 1988. Artiste syrien à la renommée internationale, il utilise différentes techniques avec un égal talent : il peint aussi bien sur des toiles que sur des journaux, réalise des sculptures en bronze, ou crée des bas-reliefs. Il vit à Damas.

Ahmad Kaddour


Après avoir obtenu son diplôme à l’Université des Beaux-Arts de Damas en 1985, Ahmad Kaddour quitte la Syrie pour poursuivre ses études à l’ENS des Beaux-Arts de Paris dont il sort diplômé en 1995. Artiste peintre, il a réalisé plusieurs livres, mais est aussi illustrateur (affiches, livres et magazines pour enfants). 
Il a réalisé une performance place de Potsdam à Berlin en août 2011 en hommage aux victimes de la révolution syrienne.
 
Captcha: