0   Commentaires
Publié le

Gaston ou la vie sauvage

le chat, la mouette, la souris et le poisson rouge de Gaston
Image extraite de la Planche n° 709 publiée dans le Journal de Spirou n° 1771 du 23-03-1972,© Dupuis, Dargaud-Lombard, 2016
Gaston Lagaffe transforme son lieu de travail en annexe de son lieu de vie. Comme il adore les animaux et qu'il a l'âme sensible, c'est tout naturellement qu'il transforme les bureaux de Spirou en ménagerie.
Chaque semaine de décembre 2016, retrouvez un animal de son bestiaire.
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Contrairement à Gaston, Franquin ne savait pas même planter un clou, d'après sa fille Isabelle. Le point commun entre le dessinateur et son personnage réside dans leur amour des animaux.
L'enfance de Franquin fut plutôt solitaire, dans une famille austère. Heureusement, la maison familiale possédait un petit jardin dans lequel vivaient divers animaux, notamment des oiseaux car le père de Franquin était passionné d’ornithologie. La tante Hortense (le même prénom que celle de Gaston), chez qui il séjournait pendant les vacances, possédait également une véritable basse-cour. Franquin a donc grandi entouré d'animaux et pour lui ce lien enfance-animaux est évident.
"Tout cela c’est merveilleux pour un gosse. C’est un trait de l’enfance, d’adorer les animaux, de se plaire en leur compagnie. Comme Gaston est un grand enfant, je lui ai naturellement donné ce goût. Il a ainsi amené au bureau un hérisson, une tortue, toutes sortes d’oiseaux, un poisson rouge, un chat, une souris et même un homard vivant qu’il avait sauvé de la casserole."
(Dans Le Monde de Franquin, Catalogue de l’exposition, Marsu productions, 2005. A la Bpi, niveau 3, 768 FRA).
Sauf que les animaux qui envahissent les bureaux de la rédaction de Spirou ne sont pas vraiment d'adorables animaux de compagnie comme pourrait le laisser croire cette image.
Auteur :
Captcha: