0   Commentaires
Publié le

Gaston ou la vie sauvage : la mouette rieuse

la mouette rieuse de Lagaffe
Détail Planche n° 618 publiée dans le Journal de Spirou n° 1677 du 04-06-1970, © Dupuis, Dargaud-Lombard, 2016
Tags :
animaux
humour
Gaston Lagaffe transforme son lieu de travail en annexe de son lieu de vie. Comme il adore les animaux et qu'il a l'âme sensible, c'est tout naturellement qu'il transforme les bureaux de Spirou en ménagerie.
Chaque semaine de décembre 2016, retrouvez un animal de son bestiaire.
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le père de Franquin était membre actif de l'honorable Société royale d'ornithologie et juge lors de concours de chants d'oiseaux. La maison familliale a abrité de nombreux oiseaux, jusqu’à 250 perruches. Est-ce en réaction que Franquin a choisi pour compagnon à plumes de Gaston une mouette, un oiseau terne au cri discordant ? ou en contraste avec le gentil Titi, le canari jaune qui joue des tours à Sylvestre le chat ?  ​Il est vrai qu'il est plus original de posséder une mouette qu'une perruche ou un canari, d'autant plus dans un bureau. Mais quel curieux oiseau tout de même !   
"Elles ont un cri assez moche, une sorte de ricanement. Ce n’est pas un animal très intelligent, mais il n’est pas non plus aussi bête qu’on le dit. Il est, par exemple, capable de déprimer les gens uniquement avec son air de mauvaise humeur. " (Franquin, dans La Dernière heure, 24 novembre 1985)
Et pour la mouette de Gaston, Franquin charge le trait. Elle alterne les périodes d'agitation intense et celles de profonde apathie voire de dépression. Aurait-elle influencé le moral sur son créateur ? Le dessinateur a un point commun avec la mouette : il manie l'humour et pourtant il est passé par des périodes sombres de dépression.
"C’est vraiment son nom, Mouette Rieuse. Et il m’a suffit de prendre le contre-pied pour son caractère. Elle est capable, grâce à sa gueule triste, de décourager, et même de déprimer les gens. Elle a un caractère dégueulasse, c’est vraiment un monstre. Mais elle aime bien rire. C’est la complice de Gaston, elle l’aide à faire des farces."
(Dans Signé Franquin, Franquin, Dupuis, 1992. A la Bpi, niveau 3, 768 FRA)
La mouette rieuse est le juste pendant du chat dingue : un animal sauvage et agressif qui sème la zizanie dans les bureaux de Spirou.
 
Auteur :
Captcha: