0   Commentaires
Publié le

Les robots, la BD et nous 4/4 : Déconnexion

Un avion et deux visages dans le ciel
Bug, Enki Bilal (Casterman, 2017)
La dernière image de cette série qui explore notre rapport aux intelligences artificielles est tirée de Bug, d'Enki Bilal (2017).
De nombreuses bandes dessinées de science-fiction invitent androïdes et gynoïdes de service ou de combat dans des récits interstellaires aussi divertissants que fantaisistes. Mais lorsque les intelligences artificielles apparaissent dans des fictions graphiques plus réalistes, qu’est-ce que ces histoires racontent de notre rapport aux nouvelles technologies ?
Dans le cadre du cycle de rencontres proposé par la Bpi autour des intelligences artificielles, Balises a sélectionné quatre bandes dessinées contemporaines qui évoquent l’impact sur nos sociétés de technologies comme le deep learning, le transhumanisme, ou les réseaux de données. Suspense et émotion à la clé !
Sur cette image, le héros de Bug d’Enki Bilal (2017) visualise à distance le contenu du téléphone de sa fille kidnappée, tout en pilotant un avion. En 2041, Kameron Obb paraît en effet avoir aspiré toutes les données numériques d’une Terre dont le fonctionnement était entièrement soumis aux intelligences artificielles. Kameron Obb est donc recherché par les gouvernements et les mafias du monde entier, alors qu’au même moment le chaos règne : sans intelligences artificielles, le matériel médical est défectueux, les transports sont à l’arrêt, les systèmes de surveillance ne fonctionnent plus, et même la mémoire humaine défaille, elle qui s’appuyait en permanence sur un stockage informatique.

Le dessin gras et la palette chromatique caractéristiques de l’œuvre de Bilal donnent matière à cette dystopie ancrée dans une temporalité et des espaces réalistes. En alternant les séquences de manière cinématographique, Bug propose un aperçu des conséquences les plus dramatiques et les plus drôles de la déconnexion forcée imaginée par Enki Bilal aux quatre coins de la planète. Mais cette fable sur la vulnérabilité de l’homme privé de soutien numérique est avant tout un thriller dont les enjeux se dessinent lentement. Bug rappelle enfin la nécessité d’entretenir ses capacités d’attention, d’apprentissage et de mémoire pour conserver et transmettre son humanité.
Auteur :
Captcha: