0   Commentaires
Publié le

Atelier de conversation 3/4 : Mio

Mio parle de façon très expressive
Atelier de conversation © Bernhard Braunstein
Les ateliers de conversation en français de la Bibliothèque publique d'information permettent aux participants de mettre en pratique leurs connaissances de la langue. Ils sont animés par les bibliothécaires et ils ne désemplissent pas. 
Balises vous propose une série iconographique tirée du documentaire Atelier de conversation, diffusé en salle à partir du 7 février 2018. Cécile Denier et Bernhard Braunstein y croisent leurs regards sur quatre moments singuliers du film.

Cécile Denier est responsable du service Autoformation de la Bpi. Elle a mis en place ces ateliers au sein de la bibliothèque en 2010 et forme de nombreux professionnels qui développent ce service. 
Bernhard Braunstein est un documentariste autrichien qui vit à Paris. À son arrivée en France, il a d'abord fréquenté l'espace Autoformation pour apprendre la langue, puis, il a participé aux ateliers de conversation de FLE. Quelques années plus tard, il revient à la Bpi pour réaliser Atelier de conversation.
 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Bernhard:

Nous faisons la connaissance de Mio, une boulangère japonaise qui vit à Paris. Pour mettre en valeur la vivacité et la présence des femmes et des hommes de l'atelier, Adrien Lecouturier, le chef opérateur, et moi-même avons accordé une importance primordiale au choix de la caméra, de l'optique et de la mise en scène. Pendant l’atelier, tous les participants sont mis sur un même plan d’égalité. Nous avons voulu conserver cette égalité de traitement à l’image. La caméra, placée au milieu du cercle, intègre le spectateur, lui permet d'adopter le point de vue des participants et lui donne envie de rejoindre la conversation.
 

Cécile :

« Non, non… ce n’est pas ce que je voulais dire ! » Dans les ateliers, on discute, on argumente, on explique, parfois, on conteste, mais toujours avec bienveillance. Pas de conflit, c’est une règle  - le plus souvent implicite - et il est très rare qu’elle ne soit pas respectée. On prend le temps de donner son opinion comme on prend le temps de recevoir celle des autres. Le sourire et l’énergie de cette participante à défendre son point de vue illustrent bien la vivacité des ateliers ! 

 

En savoir plus :

Regardez l'entretien avec Bernhard Braustein, réalisé lors de la présentation du film au festival du Cinéma du réel 2017.
Consultez l'article sur le film Atelier de conversation sur le site professionnel de la Bpi.
Vous souhaitez participer à un atelier ? Consultez les prochaines dates sur le site de la Bpi.

Auteur :
Captcha: