Vacances prolongées

de Johan van der Keuken
Pays-Bas, 2000, 140min, VOST

En octobre 1998, Johan van der Keuken apprend qu'il ne lui reste que quelques années à vivre. Il a voyagé dans le monde entier pendant des années en compagnie de sa femme, Nosh van der Lely, elle tenait le micro et le magnétophone, il maniait la caméra. Ensemble, ils décident de consacrer le temps précieux qui leur reste à regarder et à écouter. Ils partent d'abord pour le Bouthan. Johan van der Keuken considère le film dans lequel ils se lancent comme une chronique de son regard sur le monde. Puis le couple voyage sans cesse : Rotterdam, Rio de Janeiro, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, Katmandou ... comme si le cinéaste voulait saisir le monde encore une fois dans sa totalité. Le film s'achève à Amsterdam, alors qu'un nouveau traitement de sa maladie offre au cinéaste un nouveau répit, sur une très belle séquence dont le thème est le fleuve, comme support du mouvement et de la continuité.