0   Commentaires
Sélection
Appartient au dossier :

Climat • 12 films à voir

« Aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C », tel est le but que s’est fixé la Conférence sur le climat qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.
Depuis quelques années, quelques documentaristes se sont intéressés à ce sujet. Leurs films montrent les conséquences de ce changement climatique dans les régions les plus touchées, géographiquement, économiquement, humainement. Du Bangladesh où inondations et intempéries à répétition empêchent toute reconstruction? au Groenland où la fonte des glaces oblige les habitants à repenser leur mode de vie, ces films sont la démonstration en temps réel de ce qui se passe. Ils apportent aussi des témoignages, des explications et parfois des débuts de solutions ou propositions pour penser les choses autrement.  Didactiques, polémiques, politiques ou poétiques, ces documentaires donnent à réfléchir et surtout nous donnent à voir la réalité d’un phénomène que plus personne aujourd’hui ne peut nier.  
  • Sud Eau Nord Déplacer

    Antoine Boutet, France, 2015, 110'
    Production : Les Films du Présent et Sister Productions, Distribution : Zeugma Films

Le Nan Shui Bei Diao – Sud Eau Nord Déplacer – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le Sud et le Nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent des forêts, où peu à peu des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre-nature, se recompose.

SUD EAU NORD DEPLACER de Zeugma Films 

 

  • Climat, pour quelques degrés de moins

    Alexis Barbier Bouvet, Thierry Robert, Elena Sender, France, 2015, 90'
    Production : ARTE France - Bonne Pioche Télévision

En décembre 2015 se jouera à Paris l’avenir climatique de la planète. Lors de la COP21, l’une des plus grandes conférences jamais organisées sur le sujet, l’ONU convie les nations du monde à signer un accord pour limiter le réchauffement climatique. Pour la première fois, des scientifiques du monde entier s’unissent pour influencer ces négociations. Menés par Jeffrey Sachs, un économiste engagé et influent, ils ont une mission : convaincre les décideurs de ce monde que la catastrophe peut être évitée sans revenir à l’âge de pierre. Y parviendront-ils ? Le film retrace l’histoire de ce "Yes we can" de la science.



 

  • La Glace et le ciel

     Luc Jacquet, France, 2015, 89'
    Production : Wild Touch, Distribution : Pathé

Le film met en scène l’aventure de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Il nous raconte l’histoire d’une vie extraordinaire de science et d’aventure, consacrée à percer au plus profond des glaces de l’Antarctique les secrets bien gardés du climat.
Ce film fait partie d'un grand projet pédagogique incluant un film long métrage de cinéma, un documentaire de télévision, un programme pédagogique, un laboratoire d'innovation et une grande expédition en Antarctique.

  • L'architecture climatique. Construire pour demain

    Ariane Riecker Hoferichter & Jacobs Gmbh, Allemagne, 2015, 52'
    Production :  MDR / ARTE

Le niveau des mers monte, les océans se réchauffent, les tempêtes et les précipitations deviennent plus violentes, les sécheresses plus fréquentes. Le réchauffement climatique a des conséquences à la fois humaines et financières. L’ouragan Katrina a coûté 80 milliards de dollars et le typhon Haiyan a tué plus de 5 000 personnes. Comment se protéger des aléas du climat ? Le film accompagne trois architectes visionnaires dans leur recherche de solutions appropriées et durables.

 


Capture d’écran 2015-02-02 à 12.50.18
  • Thule Tuvalu

    Matthias Von Gunten, Suisse, 2014, 96'
    Production : Hessegreutert

Deux lieux situés aux antipodes : Thulé, au Groenland, fait face à l’inéluctable fonte des calottes glaciaires et Tuvalu, minuscule île-Etat polynésienne, est confrontée à l’élévation du niveau de la mer qui en résulte. Les habitants de ces deux terres lointaines sont forcés de repenser leur mode de vie traditionnel. Un montage parallèle met en relief leur destin commun.



 

  • En quête de sens

    Nathanaël Coste, Marc De La Ménardière, France, 2014, 85' 
    Production : Kamea Meah

Ni un film environnemental, ni un film de voyage, ni totalement documentaire, incarné mais pas intimiste, ce film ressemble au road-movie d’une génération désabusée à la recherche de sagesse et de bon sens. Ce documentaire a été coproduit grâce à une campagne de financement participatif qui a mobilisé 963 internautes. Il est distribué de manière indépendante par l’association Kamea Meah.

  • Quand la Garonne aura soif

    Thierry Gentet, France, 2014, 52'
    Production : Mira productions et France télévision

C'est le périple de Mathieu Gimenez, depuis la source de la Garonne, au pied du glacier de l'Aneto, jusqu'à l'embouchure de la Gironde. Le voyage se déroule à pied.
Mathieu découvre des paysages sauvages, insolites, intemporels, au fil de l'eau, où s'invite une réalité bien contemporaine : celle de l'action de l'homme, du réchauffement climatique et des nuages qui s’amoncellent sur le grand fleuve. Les rencontres se succèdent. Au bout du voyage, à l’embouchure, un constat : si rien n'est fait pour gérer l’eau de manière cohérente et parcimonieuse, la Garonne,
« ce fleuve lisse », pourrait n’être qu’un lointain souvenir en 2050.
Mais des solutions de bon sens existent. A l'homme de s'inventer son champ des possibles...

  • Shunte ki pao ! (Are you listening ?)

    Kamar Ahmad Simon, Bangladesh, 2013, 90'
    Production : Beginning Production  (Grand Prix Cinéma du réel 2013)

Inondations et tempêtes forment le quotidien des familles du littoral du Bengladesh. Mais la beauté de “Shunte Ki Pao !” vient de ce que le film s’en tient à la chronique de la vie d’une seule d’entre elles. Pas forcément pauvres à l’origine, l’institutrice Rakhi et son époux Soumen, parents du petit Rahul, ont vu leurs biens et leur logement engloutis par un raz-de-marée en 2009. Deux ans plus tard, l’aide gouvernementale se fait toujours attendre. Pêche au crabe, douche de pluie gratuite, fruits achetés à l’unité - avec les moyens du cinéma direct, sa caméra tenue plus bas qu’à l’accoutumée puisque les maisons de fortune sont fort basses de « plafond », Kamar Ahmad Simon livre un portrait nuancé d’une classe moyenne s’adaptant jusqu’au point-limite. Dans cet environnement où le temps est trop souvent celui, cyclique, du retour des catastrophes, l’endurance du cinéaste devient l’espoir le plus fiable qu’une continuité temporelle est possible.

Film disponible à la Bpi sur tous les ordinateurs

শুনতে কি পাও! (Are You Listening!) - Trailer de Beginning Production 

 

  • Une planète & une civilisation

    Gael Derive, France, 2013, 81'
    Production : Gael Derive

Atoll des Kiribati, Bangladesh, Arctique, Éthiopie, Népal, Brésil, en filmant le quotidien des hommes et des femmes sous différentes conditions climatiques, le réalisateur nous montre comment le mode de vie est étroitement lié au climat. Dés lors comment les hommes s'adapteront ils aux changements très concrets que le réchauffement climatique produit sur leur environnement?


UNE PLANETE. UNE CIVILISATION. (de GAEL DERIVE... 

  • A road not taken

    Christina Hemauer, Roman Keller, Suisse, 2011, 66'
    Production : Kathrin Plüss

Témoignant d’un militantisme écologique et politique poussé, le duo d'artistes plasticiens suisse Christina Hemauer et Roman Keller interroge depuis plusieurs années l’héritage de la crise pétrolière des années 1970. Leurs films reflètent leur intérêt pour la transition énergétique par l'évocation de démarches exemplaires menées par le passé, plaidant en faveur d'une alternative réellement innovante face aux bouleversements climatiques actuels. A Road Not Taken évoque la politique visionnaire du Président des États-Unis Jimmy Carter qui, en 1979, fit installer des panneaux solaires sur une aile de la Maison Blanche et initia de nombreuses démarches en faveur de l'environnement. Son successeur Ronald Reagan mit un terme à ce programme énergétique.

  • Carbone : ennemi public n°1

    Nicolas Koutsikas et Stéphan Poulle, France, 2010, 52'
    Production : Géorama TV


La lutte contre le réchauffement de la planète est une urgence pour l'humanité. La communauté scientifique se mobilise autour du problème crucial de la limitation de l'émission de gaz à effet de serre. Le carbone, le dioxyde carbone, le CO2 est l'ennemi car les conséquences de son augmentation rend la terre inhospitalière et entrave les processus naturels de régulation : photosynthèse, pompes physiques et plongées profondes des océans. Le temps n'est plus aux mises en garde mais à la compréhension des obstacles et aux propositions de solutions. La communauté internationale parviendra-t-elle à s’entendre pour éviter le pire ? Pour répondre à ces questions des scientifiques de Météofrance, l'Ademe, le Cnrs et la Nasa ont participé à la préparation de ce dossier documenté et pédagogique qui n'hésite pas à avoir recours aux images de synthèse pour expliquer les phénomènes à l'oeuvre. Apparaissent à l'écran des personnages-clés comme le Prix Nobel de la Paix le Dr Pachauri, le négociateur du climat du Président Obama, Todd Stern, les commissaires européens M. Potochnik et M. Dimas, Greenpeace.

Film disponible à la Bpi sur tous les ordinateurs

  • Sylt à perte de vue

    Samuel Bester, France, 2008, 52’
    Production : Les Editions du réel

L’île de Sylt,en Allemagne du Nord, est en sursis. Chaque année, les tempêtes de la Mer du Nord grignotent un peu plus les pans d’un paysage austère mais précieux comme un joyau. Au drame de la disparition annoncée de l’île répondent alors les gestes frénétiques et obsessionnels des hommes. Tout est tenté pour freiner le déchaînement des forces du climat et préserver cet environnement, devenu avec le temps de moins en moins naturel, de plus en plus interdit... "Aujourd’hui, à travers l’exemple de Sylt, je veux parler de cette terre que nous habitons tous, que nous transformons et parfois détruisons. Interroger notre devoir de culture envers la terre. Demander comment on peut préserver la nature sans la dénaturer puisque la laisser vivre, c’est peut-être aussi la laisser mourir ?" Samuel Bester.

Sylt à perte de vue ( extrait) de Samuel Bester 

 

  • Chercheurs de climat

    Patrice Desenne, France, 2007, 52'
    Production : France 5/SCEREN-CNDP

Des chercheurs français et chiliens partent prélever de la glace à 4000 mètres d'altitude, au sommet du mont Saint Valentin en Patagonie. Les carottes de glace constituent en effet un excellent matériau témoin pour étudier l'évolution du climat. Le film nous plonge dans l'intimité d'une recherche scientifique au sein d'une nature sauvage, presque hostile. Il permet aussi au néophyte de s'initier aux principes de la climatologie.

image du film Chercheurs de climat

Captcha: