0   Commentaires

A Frontignan, une médiathèque éco-responsable qui favorise la sociabilité

La médiathèque Montaigne a ouvert ses portes en mars 2015 avec un projet  nécessaire et ambitieux : améliorer le réseau des bibliothèques de la Communauté d’Agglomération de Thau (CABT) en proposant un accès facilité aux multiples facettes de la connaissance dans un bâtiment exemplaire

Un enjeu de proximité

 
Façade d'entrée de la médiathèque
Façade d'entrée de la médiathèque, ©Luc BOEGLY

Pour l’implantation d’une nouvelle médiathèque sur le territoire, la ville de Frontignan  s’est imposée à la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau (CABT) afin de rapprocher les services des habitants,  favoriser et consolider la lecture publique à l’échelle de l’agglomération et compléter les offres des médiathèques de Sète. La CABT se devait d’offrir aux habitants de Frontignan ainsi qu’aux communes alentour un espace de convivialité, de loisirs et d’animations basé sur le modèle décrit dans une étude du ministère de la Culture et de la Communication : « la médiathèque n’est plus désormais simplement l’espace de la mémoire, du savoir, de l’étude mais aussi un lieu de citoyenneté, de sociabilité, de rencontres, d’apprentissage ». Cette médiathèque devait aussi répondre à la diversification des demandes en proposant de nouveaux supports, attirer de nouveaux publics par une offre culturelle de qualité, travailler en partenariat avec la vie associative et les autres institutions locales (écoles, crèches, maisons de retraite...).
Dès l’élaboration du projet, la médiathèque Montaigne devait se distinguer en étant un lieu de résonance pour le  FIRN (Festival International du Roman Noir), en facilitant l’accès au multimédia pour tous, en proposant une ludothèque dynamique et en valorisant à travers son fonds et par des actions la sensibilisation au développement durable et à la protection de l’environnement.
 

Un projet éco-responsable

 
Après que les sociétés Ancrage et Aubaine (programmistes) ont rédigé le programme en 2009 sur la base des propositions des bibliothécaires déjà en place dans la commune, ce sont les cabinets d’architectes Tautem et bmc2 qui ont remporté le concours d’architectes en 2011. La première pierre fut posée en avril 2013. La médiathèque a ouvert ses portes moins de deux ans après, le 10 mars 2015. Le choix d’une implantation dans l’écoquartier « les Pielles », à la place d’une friche industrielle présente plusieurs atouts  dont de nombreuses voies de communication qui facilitent l’accessibilité, unensoleillement fort et régulier propice à la régulation thermique. Enfin, la zone a été classée non inondable. C’est un des premiers bâtiments construits au coeur de ce quartier neuf et qui se devait d’être exemplaire tant sur le plan architectural qu’environnemental. Il a d’ailleurs obtenu trois brevets attestant de ses qualités énergétiques : certification Haute Qualité Environnementale, label Bâtiment Basse Consommation BBC EFFINERGIE  et reconnaissance niveau Or en conception et en réalisation par BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens). Depuis la fin du mois d'octobre 2017, la médiathèque est aussi lauréate du Trophée béton Pro,  prix qui récompense les bâtiments pour la qualité de leur construction en béton.
 

Un bâtiment ancré dans l’ère du temps

 Cet édifice, sur une base trapézoïdale, minérale et massive, est à la fois clair et sobre. Il profitera bientôt d’une proximité avec la future place du Contr’un, espace public qui sera majeur dans cet éco-quartier. Une grande terrasse dédiée à la lecture et à la détente prolonge le dernier niveau, laissant le regard se poser au loin sur l’étang et la mer.
 

Des espaces pour tous savamment pensés

 
Le bâtiment s’organise en trois niveaux sur un sous-sol dédié au stationnement et aux locaux techniques.

AU REZ-DE-CHAUSSEE :

• l’auditorium « Grand Baz’art » avec ses 88 places ;
• la ludothèque et ses1 240 jeux et jouets ;
• l’espace des tout-petits;
« le petit Baz’art », salle évolutive grâce à ses doubles parois modulables relie ces deux espaces et permet de les agrandir l’un ou l’autre ou d’en faire un lieu autonome;
• L’espace des périodiques, ainsi qu’un accès à Internet se trouvent près de l’accueil.
 
Espace des tout-petits
Espace des tout-petits, ©Luc BOEGLY


AU PREMIER ETAGE :

L’étage se compose d’une part, des services internes dont les bureaux du personnel et d’autre part, d’un plateau occupé par :
• un espace BD, avec environ 6 000 BD ;
• un espace Musique/Cinéma dans lequel il est possible de consulter plus de 7 000 films et d’écouter plus de 8000 disques ;
• un espace réservé à la consultation Internet ;
• 3 pièces cloisonnées réparties de la manière suivante : « Video game » où parmi les 440 jeux vidéo, est établie par quinzaine une sélection pour des créneaux ouverts à différentes tranches d’âge, l’ « Espace numérique » où se succèdent formations et ateliers multimédia et le « Carrel » réservé au travail en groupe. 
Espace Musique/Cinéma au 1er étage surplombé par un espace de travail au 2ème étage,
EspaceMusique/Cinéma au 1er étage surplombé par un espace de travail au 2ème étage,  ©Luc BOEGLY


AU DEUXIEME ETAGE :

Un unique plateau proposé à tous les publics, organisé autour des collections de Fictions « Bouquinerie », d’un espace « Documentaires » et d’un espace « Romans noirs » où petits et grands peuvent venir faire leurs recherches, s’installer à une table de travail ou sur un fauteuil confortable (32 000 documents imprimés). En plein coeur des trois niveaux, une « boîte à lumière » revêtue d’écailles de verre orientables assure également la ventilation naturelle du volume.
 
Terrasse du 2ème étage et espace Roman noir
Terrasse du 2ème étage et espace du Roman noir,  ©Luc BOEGLY
 

Un accès facilité et une programmation éclectique
 

Parce qu’elle repose sur leur mixité, l’organisation des collections permet aux familles de fréquenter le lieu sans avoir l’obligation de se disperser (en dehors de l’espace réservé aux tout-petits. Sur chacun des espaces, le personnel reçoit et conseille les visiteurs qui restent totalement autonomes quant aux transactions des documents grâce aux automates répartis sur chaque étage. Il est également possible de restituer les documents en dehors des heures d’ouverture, dans la boîte de retour. La carte Unique du réseau des médiathèques de la CABT permet l’obtention et la restitution des documents sur n’importe quelle structure du réseau (navettes quotidiennes). Le programme des animations fait de ce lieu un espace de rencontres très appréciées des visiteurs. Beaucoup d’axes sont explorés et tous les publics sont tour à tour concernés.
 
La médiathèque Montaigne a immédiatement séduit les habitants qui se sont appropriés ce nouveau lieu d’ouverture sur le monde, de rencontres et d’échanges. L’équipe de 23 personnes accueille, avec 30h d’ouverture hebdomadaire en hiver (20 heures en été) , 5234 abonnés actifs ( chiffres 2016) pour un fonds de plus de 65000 documents. Et, toujours pour l’année 2016, on compte 111 573 entrées.  Pari réussi !

Contact :

Médiathèque Montaigne
1, place du Contr’un
34110 Frontignan
Tél. : 04 99 57 85 00
mediatheque.frontignan@thau-agglo.fr
mediatheques.thau-agglo.fr
 


 
Captcha: