0   Commentaires

Atelier Melting popotes

Objectif de l'action :

Pour la médiathèque de la Monnaie, la fonction sociale s’impose par son implantation au cœur d’un quartier populaire. Il lui faut inventer pour attirer, séduire et diversifier son public et pour cela l’équipe a décidé d’être là où on ne l’attend pas en organisant des ateliers Cuisine du monde ou ateliers Melting popotes.

Ces ateliers ont pour objectif de mettre à l’honneur les femmes du quartier de la Monnaie qui suivent les ateliers Apprentissage du français de la maison citoyenne Noël Guichard. Les ateliers Cuisine du monde souhaitent les valoriser, elles et leurs savoirs, en dehors du cercle familial tout en multipliant les échanges culturels entre personnes d’origine et de milieu divers pour faire tomber les a priori.
 



Description de l'action :
Romans-sur-Isère est une commune de 35 000 habitants qui se trouve dans le département de  la Drôme. La  commune possède deux bibliothèques : la médiathèque Simone de Beauvoir implantée au centre-ville et la médiathèque Monnaie située dans le quartier de la Monnaie.

En matière d’indices de précarité sociale, la médiathèque de la Monnaie est implantée dans le quartier le plus pauvre de la région Rhône-Alpes. Sur une population de 4 500 habitants, le taux de chômage avoisine 48 %, les familles monoparentales représentent 31 % de la population, 45 % des habitants ont moins de 25 ans, 33 % de la population est d’origine étrangère et 92 % des habitants sont locataires HLM.

Par contre, les dispositifs éducatifs, culturels et sociaux mis en place par  la Ville  sont nombreux et créent une dynamique partenariale importante : rencontres, réunions, concertations auxquelles participent le Centre social municipal, la maison citoyenne Noël Guichard, la ludothèque les 3 dés, la médiathèque de la Monnaie, les éducateurs de prévention, les habitants relais, les correspondants de nuit, les adultes référents en lien avec les écoles…

Ayant entendu parler de l’université populaire du goût créé en 2006 par Michel Onfray à Argentan, qui s’appuie sur l’idée selon laquelle on doit trouver toutes les conditions sociales autour de la gastronomie, la médiathèque de la Monnaie décide d'organiser des ateliers Cuisine du monde. Après avoir trouvé un local, des partenaires, un budget, Malika, originaire du Maroc, première cuisinière, se lance, en janvier 2008, dans l’aventure avec une recette de Tajine aux olives.


Périodicité de l'action :
Un samedi matin par mois d’octobre à mai durant 3h00.
Captcha: