1   Commentaires

Bibliothèque de livres vivants

Objectif de l'action :
La Bibliothèque vivante ou humaine est une idée « neuve » et simple qui a pour leitmotiv une lutte contre les stéréotypes et préjugés en favorisant le dialogue :
  • déstigmatiser les questions de santé mentale, objectif de la Semaine d’information sur la santé mentale (26ème édition en 2015) dans le cadre de laquelle cette animation : Bibliothèque de livres vivants s’inscrit ;
  • par la rencontre et le dialogue, faire tomber un certain nombre de préjugés concernant la maladie mentale ;
  • parler de la santé mentale dans un lieu autre que les lieux de santé ;
  • faire « mieux comprendre et mieux connaître la santé mentale pour mieux accepter » selon Christine Cordonnier qui porte le projet depuis sa 1ère édition ;
  • faire connaître l’espace Vie du citoyen de la bibliothèque afin qu’il soit repéré comme un lieu d’échanges sur des questions de société.
 


Description de l'action :
La bibliothèque a été sollicitée par le Centre Ressources « familles et troubles psychotiques », service hors les murs du CHGR (Centre Hospitalier Guillaume Régnier), rencontré lors d’une réunion d’organisation, avec tous les partenaires rennais, de la Semaine d’information sur la santé mentale. La bibliothèque Les Champs libres, dans le cadre de cette Semaine, n’organisait jusqu’alors qu’une conférence sur le sujet de la santé mentale. Le Centre Ressources ayant découvert le concept de bibliothèque vivante souhaitait parler de santé mentale par ce biais, dans un lieu public ouvert à tous.
La bibliothèque a immédiatement répondu de façon favorable à cette proposition.

La Bibliothèque vivante ou humaine est une idée « neuve » et simple qui a pour leitmotiv une lutte contre les stéréotypes et préjugés en favorisant le dialogue. Elle prône une large ouverture d’esprit et vise à un renforcement de la cohésion sociale entre les individus. Elle fonctionne de la même façon qu’une bibliothèque traditionnelle où des lecteurs viennent emprunter des livres, à la différence que les "livres" sont des personnes qui témoignent. Depuis sa naissance en Europe du nord, au Danemark plus précisément (au tout début des années 2000), la Bibliothèque vivante a gagné en popularité. Au départ, c’est une animation qui n’a pas été pensée pour la bibliothèque, cependant elle devient de plus en plus légitime dans les murs des bibliothèques et ces dernières sont actuellement le lieu majoritaire où se déroulent les bibliothèques vivantes.

Cette médiation a eu lieu trois fois aux Champs libres, dans le cadre de la Semaine d’information sur la santé mentale qui, à Rennes, se déroule sur deux semaines. L’édition 2013 avait pour thème : « Ville et santé mentale ». Celle de 2014 portait sur : « Information et santé mentale ». Enfin, l’édition 2015 s’intéressait à : « Etre adolescent aujourd’hui ».

La médiation Bibliothèque de livres vivants consiste à réunir en un même lieu, dans un face-à-face de 20 minutes, des personnes « livres vivants », empruntables, rigoureusement sélectionnées par des professionnels de la santé, car on ne s’improvise pas « comme ça » livre vivant, et des emprunteurs-lecteurs pour échanger, partager le vécu quotidien de ces livres vivants qui, de près, ont été ou sont confrontés à des problématiques de santé mentale.
Neuf personnes, des soignants du monde psychiatrique et éducatif, des proches de patients, des usagers des services de psychiatrie viennent témoigner de leur expérience à propos de la santé mentale. Les rencontres ont lieu dans un espace commun où des fauteuils sont installés par paires. Cette organisation permet aux emprunteurs d’être à la fois isolés et tous ensemble. Une telle configuration est bien perçue par les usagers, qui se sentent moins seuls avec les questions qui les préoccupent, mais dans le même temps, leur intimité, dans cette ambiance feutrée d’échange, est également préservée. Une attention particulière a été déployée pour créer un cadre propice à la discussion, un espace rassurant où des questions délicates peuvent être discutées.
Pour chaque édition, la bibliothèque des Champs libres édite un catalogue des livres vivants avec un titre qui résume le sujet dont ils parleront comme « La santé mentale : des troubles et des maladies qui n’arrivent qu’aux autres ? » ou « Avoir un frère psychotique », et une présentation façon 4ème de couverture. Les lecteurs peuvent consulter ce catalogue pour « réserver » leur livre vivant.
L’animation se déploie sur 4 lieux et en 4 phases. Le hall et l’espace Vie du citoyen font office de pôle d’accueil. On y présente aux futurs emprunteurs le catalogue des livres vivants et on leur (ré)explique que le livre qu’ils vont emprunter est une personne. Le règlement intérieur de la Bibliothèque vivante leur est aussi transmis. Les "bibliothécaires-soignants" inscrivent les lecteurs, à l'aide d'un tableau par livre et par créneau horaire. L’espace de discussion, au sein de la bibliothèque, où se déroule l’action, outre les duos de fauteuils accueillant le livre et son emprunteur, propose aussi un salon de lecture sur la thématique de la santé mentale. Enfin, à l’issue de l’entretien, en un 4ème lieu, un questionnaire est proposé à l’emprunteur afin d’évaluer sa perception de l’expérience qu’il vient de vivre. Des bibliothécaires classiques ainsi que des "bibliothécaires-soignants" répondent également aux questions que les lecteurs peuvent se poser et les orientent, le cas échéant, vers des structures extérieures pouvant leur être utiles.
Tout au long de la médiation, les bibliothécaires des Champs libres accompagnent l’action et les "bibliothécaires" du monde psychiatrique veillent à ce que tout se passe bien, en conformité avec les consignes répertoriées dans le règlement intérieur de la Bibliothèque vivante.


Périodicité de l'action :
Une fois par an, un jour durant 4 heures, dans le cadre de la quinzaine d’information sur la santé mentale, qui a lieu en mars.

: 09/10/2015 14:32
Captcha: