Brève
Appartient au dossier :

Les imprimantes 3D

Depuis quelques mois, l'attention médiatique s'est focalisée sur un objet, symbole de la génération DIY et des hackers-bidouilleurs : l'imprimante 3D, machine mystérieuse qui permet d'imprimer des objets à partir de fichiers numériques.
/files/live/sites/Balises/files/Images/Culture%20numerique/Ultimaker_3D_Printer-resize200x266.jpg
Par Semenko[CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], Wikimedia Commons
Si les imprimantes 3D sont d'ores et déjà accessibles à des prix raisonnables (de 400 euros pour un modèle basique à plusieurs milliers d'euros pour une version plus élaborée), l'impression numérique pour tous n'est pas encore tout-à-fait pour aujourd'hui. D'abord parce que les imprimantes 3D grand public ne permettent pour l'instant d'imprimer que du plastique. Ensuite parce que les modèles les moins onéreux permettent uniquement de fabriquer de petits objets. Pourtant, comme le théorise Chris Anderson, nous serions à la veille d'une nouvelle révolution industrielle.
Captcha: