Dominique Blanc lit Marguerite Duras


Née en 1914, Marguerite Duras aurait eu cent ans cette année. Familières de l’oeuvre de Duras, qu’elles côtoient depuis de nombreuses années au théâtre, Dominique Blanc et Sandra Choquet rendront hommage à l’écrivain en interprétant certains de ses textes majeurs;
Deux voix, pour dire la richesse et la jeunesse d’une oeuvre qui se déploie constamment dans l’entrelacs et n’en finit pas de résonner dans la littérature contemporaine.

« Lire Marguerite Duras encore et toujours. Lire pour soi dans sa tête ou à voix basse, lire pour d’autres, Duras à partager, à faire entendre, à faire résonner ; et lire à deux, c’est mieux !
J’ai choisi La Vie matérielle : textes écrits et dits à Jérôme Beaujour en automne 87. Duras écrit sur la mer, Trouville, une toile de Bonnard, les forêts de Racine, Yann Andréa disparu cet été 2014, -sorte d’inventaire poétique un peu fou où l’intelligence de l’écrivain excelle.
Lire aussi Les Yeux Verts, ces très beaux textes, moins connus, publiés par Les Cahiers du Cinéma en juin 1980, autour de la perte politique, le blanc, les antilopes… » Dominique Blanc