0   Commentaires
Article
Appartient au dossier :

Usages thérapeutiques et industriels d'une plante contestée

Le chanvre, dont le cannabis est une variété, est utilisé depuis plus de 5000 ans, pour ses fibres, ses fleurs et ses graines : dans l’Egypte ancienne, la Chine, l’Inde, des textes anciens le mentionnaient déjà.
Aujourd’hui le chanvre, produit naturel et recyclable, et ses dérivés synthétiques répondent à des usages différents : thérapeutique, industriel et agricole. 
/files/live/sites/Balises/files/Images/Droit/Feuille_Stocklib_Ivan%20Mikhaylov.jpg
Ivan Mikhaylov©Stocklib

Chanvre, cannabis... une même plante ?
Le cannabis, chanvre indien, est une variété de chanvre, plante herbacée annuelle qui pousse sous la majorité des climats. C’est la teneur en THC (delta9-tétrahydrocannabinol), le principe psychoactif du chanvre, qui permet de les distinguer. En France le taux maximun autorisé est de 0.2%. Au-delà la plante est inscrite sur liste des stupéfiants. Ce classement occulte les aspects bénéfiques de la plante et les usages autres que récréatif.

Usage thérapeutique

Doit-on autoriser le cannabis dans un cadre thérapeutique ? 
Sujet sensible, voire tabou, le cannabis médical a été retiré en 1953 de la pharmacopée française. Aujourd'hui seul le dronabinol, dérivé synthétique commercialisé sous le nom de Marinol, est toléré dans un cadre très strict, l'ATU (Autorisation temporaire d'utilisation) : depuis 2001, une centaine de demandes déposées par des médecins auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ont été acceptées. En février 2013, la ministre de la Santé, Marisol Touraine relance le débat : le décret N° 2013-473, publié au Journal officiel du 7 juin autorise la mise sur la marché (AMM) de médicaments contenant du cannabis. Le décret permet à l'ANSM  d'ouvrir un dossier d'évaluation sur Le Sativex, (dérivé naturel du cannabis en spray) pour des malades atteints de sclérose en plaques.
Dans de nombreux pays, l'usage du cannabis thérapeutique est autorisé avec ordonnance pour soulager les douleurs, pour relaxer les muscles, pour combattre les effets secondaires des chimiothérapies et radiothérapies,...
 

Usages industriel et alimentaire

Le chanvre industriel est une culture très règlementée par les lois européennes (production et transformation) : le taux de THC doit être inférieur à 0.2 %, l'origine des semences doit être certifiée par des agences nationales. En France, un producteur ne peut se fournir qu'auprès de la Commission centrale des producteurs de semences de chanvre (CCPSC) et la filière chanvre est organisée autour d'organismes : Fédération nationale des producteurs de chanvre (FNPC),Centre technique interprofessionnel des oléagineux et du chanvre (Cetiom).
Différentes parties de la plante sont utilisées : la fibre (papier, textile, cordes, bioplastiques, béton, isolation), la chènevotte ou moelle de la tige (litières, paillage des sols en horticulture), la poudre (litières, combustibles) et le chènevis ou graine (alimentation des oiseaux, pêche, alimentation, boissons et cosmétiques). 
La France est le premier producteur européen de chanvre industriel (30 tonnes de chanvre par an sur une superficie moyenne de 8500 ha) devant l'Allemagne et Royaume-Uni (1500 ha chacun).
 
 
Captcha: