L'homme de demain sera bionique


Le courant transhumaniste, né dans les années 1980 en Californie, repose sur un postulat simple : les progrès scientifiques permettront bientôt à l’homme de s’améliorer, d’augmenter ses capacités existantes, d’accéder à de nouveaux sens et à un nouveau niveau de conscience.
L’homme pourra et devra bientôt transcender son humanité. Utopie ou catastrophe annoncée ?