Le public du festival "Cinéma du Réel" (2012)

Enquête sur le public du festival "Cinéma du Réel"

Depuis 1978, le festival international de films documentaires Cinéma du Réel est un rendez-vous international de référence, où grand public et professionnels découvrent des films d’auteurs confirmés ou de nouveaux talents, l’histoire du cinéma documentaire comme des propositions contemporaines.
Image logo cinéma du réel
© Jérôme Oudin (pour la Bpi)
Deux études avaient déjà été menées en 1987 et 2008 sur le public du festival. Or, depuis 2008, l’offre du festival a évolué et la fréquentation a beaucoup augmenté.
L'objectif de cette nouvelle enquête était en conséquence de réactualiser les données recueillies en 2008, d'évaluer à nouveau la composition du public et de mesurer sa satisfaction. Comment les festivaliers fréquentent-ils le festival et pourquoi ? Quelles sont leurs représentations du Cinéma du Réel ?  

L’enquête 2012 montre que des tendances déjà relevées en 2008 se sont accentuées, notamment en termes de féminisation et de vieillissement du public. Le poids des professionnels parmi les festivaliers s’est encore renforcé. Ces évolutions recoupent des tendances nationales. Elles sont aussi le signe d’une fidélisation du public et d’un ancrage du festival dans le paysage professionnel du documentaire, ainsi que de sa renommée croissante.

 

En un clin d’oeil

Objectifs de l’étude
  • Réactualiser les résultats des deux études déjà menées en 1987 et 2008 sur le public du festival « Cinéma du Réel ». Depuis 2008, l’offre du festival a évolué et la fréquentation a beaucoup augmenté : la composition du public s’est-elle modifiée ? Comment les festivaliers fréquentent-ils le festival et pourquoi ? Quelles sont leurs représentations du « Cinéma du Réel » ?
Méthodologie
  • Enquête par questionnaire (volet quantitatif) : 571 questionnaires auto-administrés recueillis.
  • Observations et entretiens (volet qualitatif) : 10 entretiens individuels courts + 2 entretiens collectifs avec des groupes de scolaires.
Principaux résultats
 
Profil des festivaliers
Des tendances déjà relevées en 2008 se sont accentuées :
-Féminisation du public (61% de femmes en 2012 contre 58% en 2008)
-Vieillissement du public (30% de 55 ans et plus contre 21% ; 16% de retraités contre 13%)
-Professionnalisation du public (27% de professionnels du cinéma contre 20%)
-Augmentation du poids de ceux qui habitent en banlieue parisienne (21% contre 15%), en régions (13% contre 11%) mais aussi à l’étranger (5% contre 3%)
-Diminution du taux de renouvellement du public (39 % de nouveaux venus contre 43%)
Ces évolutions recoupent des tendances nationales (la féminisation des pratiques culturelles est un phénomène déjà bien identifié). Elles sont aussi le signe d’une fidélisation du public et d’un ancrage du festival dans le paysage professionnel du documentaire, ainsi que de sa renommée croissante.
 
Fréquentation du festival
Tout d’abord, retenons que les festivaliers sont dans l’ensemble satisfaits du festival.
Les données de fréquentation font de plus état d’un public assidu (90% du public est venu pour voir plus d’un film), intéressé et qui souhaite faire des rencontres, échanger et débattre (60% du public a souhaité assister à un débat, une table-ronde ou une rencontre). 55% des festivaliers sont venus seuls : il s’agit donc d’une sortie plutôt solitaire même si certains rencontrent sur place des amis ou collègues. Comment les festivaliers se sont tenus informés de cette édition du festival ? Le bouche à oreille fonctionne bien, surtout via le réseau professionnel ou étudiant (38%) mais aussi par les proches (24%). Internet est également en progression (28%).
Qu’est-ce qui les pousse à venir ? Encore une fois, le caractère professionnel du festival transparaît : 39% du public déclare être motivé par des raisons professionnelles ou de formation, soit autant que par la qualité générale de la programmation.
 
Représentations du « Cinéma du Réel »
Pour les personnes interrogées, le « Cinéma du Réel » c’est à la fois :
-le cinéma documentaire proposé au festival, c’est-à-dire des films différents, construits par les regards de réalisateurs, qui offrent une ouverture sur le monde
-un festival qui est devenu une référence, notamment pour les professionnels
Des entretiens menés avec les jeunes venus dans un cadre scolaire ressortent également des éléments très intéressants, même si force est de constater que le festival n’est pas encore un endroit qu’ils estiment être fait pour eux.
Finalement, le « Cinéma du Réel » est, aux yeux des festivaliers que nous avons rencontrés, non pas une manifestation festive comme peuvent l’être les festivals de musique, mais un espace de réflexion. L’on y vient pour découvrir beaucoup de documentaires que l’on n’aurait pas pu voir autrement, et cela sur une courte période, mais aussi pour débattre et pour faire des rencontres. Tout cela constitue la force du festival par rapport aux autres pratiques dédiées au visionnage de documentaires (DVD, cinéma, VOD).
 

Liens

 
  • Pour accéder à l'étude dans son intégralité, cliquez ici.
Captcha value: