De ligne en ligne numéro 25

Le reportage est souvent considéré comme le plus noble des genres journalistiques. Son nom condense toutes les qualités attendues : rigueur dans la recherche d’information, implication critique en tant que témoin, dynamisme de la narration et de l'écriture…, et tous les dangers de la profession.
En lien avec le cycle de rencontres et de débats : Reportage, État des lieux proposé par la Bpi, le dossier de ce numéro explore les évolutions et les modalités du reportage dans la presse écrite.
couverture du numéro 25
Feuilletez le magazine
Marseille. Son port et ses docks. C'est l'un des points d'entrée de la drogue en provenance du Maroc vers l'Europe et c'est l'un des terrains d’enquête du journaliste Philippe Pujol.
Localier à La Marseillaise, il a reçu pour ses reportages Quartier Shit, le prix Albert-Londres en 2014. Il nous explique comment il a recueilli ses informations au coeur des cités nord de Marseille, et la manière dont il écrit ses articles ou ses livres.

(Re) Voir Johan van der Keuken
Documentariste néérlandais disparu en 2001, Johan van der Keuken est l'auteur d'une soixantaine de films.  À l'occasion de la rétrospective que lui consacre la Bpi, dans le cadre de la 
Cinémathèque du Documentaire, trois personnalités : Serge Toubiana, Annick Peigné-Giuly et Denis Gheerbrant, partagent leurs souvenirs de projections et rappellent l'étonnante actualité d'une filmographie aux formes novatrices et au propos généreux. 

Édouard Glissant
La générosité caractérise également Édouard Glissant. Sa pensée se nourrit de l'échange, de la diversité et du métissage. De la poésie au roman en passant pa la philosophie, son oeuvre plurielle refuse les cloisonnement et met en oeuvre le principe même de la rencontre et de la relation.

Bonne lecture, bonnes découvertes.