Page 51

Rapport_Activite_2014

49 Outils : La Bpi a été active dans le Club des utilisateurs de Question Point. Le manque d’évolutions et les coûts de l’outil ont amené les membres du Club à rédiger une lettre officielle aux dirigeants d’OCLC. Parallè-lement, des réunions ont permis de faire le point sur les fonctionnalités de Question Point dans la pers-pective partagée de trouver une alternative à cet outil. Devant la complexité du portage d’un tel projet par des institutions très différentes, la Bpi a poursuivi seule ses recherches d’outils alternatifs. L’examen des outils destinés au marché des bibliothèques n’ayant rien donné, la Bpi a examiné les solu-tions de support en ligne et identifié l’outil Jitbit conçu par une petite entreprise située au Texas, consti-tuée de 10 personnes. La faiblesse du coût de cet outil – 2000 € TTC annuels – permettrait de diviser par 16 l’investissement total pour l’ensemble du réseau et de repenser le modèle partenarial. Par ailleurs, un des critères principaux pour envisager de le retenir est son accessibilité ; en novembre et décembre 2014, les tests effectués en interne ont permis d’identifier les points à régler et l’entreprise Jitbit a fait les développements nécessaires pour rendre l’outil entièrement accessible. La Bpi a choisi à titre d’expérimentation de prendre une licence annuelle pour cet outil dès la fin 2014 dans la perspective de tests plus approfondis avec les partenaires. Une démarche transparente et participative a été mise en oeuvre dès juin 2014. Les partenaires ont été invités à proposer des noms, le choix définitif devant être fait par la direction de la Bpi et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, comme annoncé aux membres du réseau. La méthode a été celle de la recherche du consensus sur un nom et un slogan. De nombreuses bibliothèques françaises et belges ont participé à cet exercice de créativité collective, rendu complexe par la nécessité d’identifier un nom consensuel pouvant être déposé et dont le nom de domaine soit disponible. Après validation par le service juridique de la Bpi, le nom retenu est « Eurêkoi – Il suffit de demander » (lancement et communication officielle prévus en février-mars 2015). Nom du réseau : La marque a été déposée au niveau européen par le service juridique de la Bpi et les noms de domaines ont été réservés par le service informatique en vue de la création du nouveau site du réseau. L’ensemble des directions des bibliothèques partenaires ont été contactées afin de les informer sur les changements en cours, et le 16 novembre une réunion de réseau exceptionnelle a eu lieu à la Bpi, regroupant l’en-semble des partenaires français et belges, permettant de recueillir les premiers avis sur l’outil Jitbit, et de programmer des tests approfondis qui ont commencé dès le mois de décembre. • Enquête sur les utilisateurs du service BiblioSésame En 2014, le Service Études et recherche de la Bpi a conduit une étude sur ce service piloté par la Bpi. Elle a été réalisée par Kévin Le Bruchec, stagiaire EHESS, sous la direction scientifique de Muriel Amar, Agnès Camus-Vigué et Christophe Evans. Depuis 2006, un service de questions/réponses en ligne, mutualisé entre 28 bibliothèques, a été mis en place à l’initiative de la Bpi. Afin d’accompagner les changements importants prévus en 2015, une étude a été commanditée dans un double objectif : identifier les différents types d’utilisateurs et évaluer leur contexte d’usage. Un dispositif d’enquête en deux volets a été mis en place :


Rapport_Activite_2014
To see the actual publication please follow the link above