La gestion de l'établissement - La mise à jour du Document unique d'évaluation des risques professionnels

Rapport_Activite_2014

57 u Moyens humains La vacance sous plafond d’emploi MCC (notifié à 208) s’est réduite de 9,2 ETPT le 1er janvier 2014 à 6,97 ETPT au 31 décembre 2014. La vacance sous plafond Bpi (notifié à 65) est passée de 8,45 ETPT au 31 décembre 2013 à 10,9 ETPT au 31 décembre 2014. L’amplitude des heures d’ouverture de la Bpi (311 jours d’ouverture par an et 62 heures par semaine) requiert un grand nombre de plages de service public réalisées majoritairement par les personnels perma-nents. Le recrutement régulier de vacataires d’accueil et de rangement reste indispensable pour remédier aux vacances de postes et assurer un accueil de qualité. Un contrat d’accompagnement dans l’emploi et deux contrats d’avenir ont été signés. La mise à jour du Document unique d’évaluation des risques professionnels Projet mené par la Bpi avec une assistance extérieure, cette mise à jour réalisée en 2014 a permis de recenser les facteurs de risque au travail afin de concevoir et mettre en oeuvre les actions de prévention adéquates au sein de l’établissement. Dans un premier temps, la Bpi s’est appuyée sur un prestataire afin de concevoir, envoyer et exploiter un questionnaire anonyme relatif aux risques psychosociaux (RPS) à l’ensemble des agents. Ce questionnaire a été construit à partir de référentiels proposés par le médecin du travail, complété et validé par le groupe prévention de la Bpi élargi à tous les représentants du personnel. Composé de 58 questions, dont 3 questions ouvertes, ce questionnaire a été envoyé aux agents par le prestataire sous format dématérialisé entre le 29 avril et le 13 mai 2014 à 260 destinataires (permanents et vacataires en poste à cette période). Le prestataire a reçu 227 réponses, soit un taux de retour s’élevant à 80 %. Sur la qualité de vie au travail la note moyenne globale attribuée se situe autour de 7/10, cette note varie ensuite en fonction des items évalués. Les répondants ont attribué les meilleures notes à la gestion du temps de travail, à la qualité des formations proposées et au soutien social entre collègues ou hiérarchique. Les points d’amélioration se situent pour les cadres sur la demande psychologique et pour les non-encadrants sur la reconnaissance au travail. Dans un second temps, l’identification des risques dans les unités de travail effectué durant 6 jours par les évaluateurs et le prestataire s’est déroulée conformément à l’organigramme. Tous les services ont été visités, ainsi que, pendant l’ouverture de la bibliothèque, 11 bureaux de service public et le personnel vacataire présent, assurant le rangement des ouvrages. La majorité des risques identifiés sont faibles. Les risques de priorité sont des risques « électricité », ou liés à des « postures pénibles avec positions forcées des articulations », ainsi que le risque lié aux « circulations et aux déplacements (heurt, collision) », ainsi que les « risques psychosociaux ». Le plan d’action élaboré avec les membres évaluateurs du groupe projet présenté aux membres du groupe prévention élargi de la Bpi le 4 novembre 2014 a été soumis au vote des représentants du personnel du CHSCT le 20 novembre 2014.


Rapport_Activite_2014
To see the actual publication please follow the link above