Page 28

Bpi - Rapport d'activité 2015

28 Le cinéma La 37e édition du Festival international de films documentaires Cinéma du réel (19-29 mars 2015) La fréquentation est stable depuis l’arrivée de Maria Bonsanti comme directrice artistique en 2013 : 25 413 entrées en 2015, dont 23 226 pour le Centre Pompidou et les salles partenaires, 2 187 pour le « Hors les murs », en augmentation. Le partenariat avec le Luminor et le Forum des Images a per-mis d’alléger en partie la pression sur les jauges du Centre Pompidou, en particulier celles des deux petites salles (158 et 144 places). Parallèlement, la fréquentation des séances du hors compétition est en progression par rapport à l’année dernière. A noter également que l’application du plan Vigipirate renforcé a conduit à l’annulation de séjours de classes à Paris à l’occasion du festival. Orientations Cette troisième année sous la direction artistique de Maria Bonsanti a permis de poursuivre le déve-loppement du festival dans les directions suivantes : 1. Approfondissement des lignes stratégiques définies en 2013-2014 : • Des sections compétitives plus fortes, un élargissement du programme non-compétitif • Une augmentation de la dimension internationale du festival, 2. Renforcement des relations avec les salles associées et développement des initiatives « hors les murs ». 3. Pérennisation et développement des activités de la plateforme professionnelle «ParisDOC», notam-ment « Screenings » (présentation de films documentaires en cours de finalisation ou tout juste termi-nés, en recherche de diffusion) et journée de débat public. 4. Amélioration de la politique d’accueil des invités et du public. Dans ce cadre, en collaboration avec la Mission Lecture et Handicap de la Bpi a été organisée une séance d’un film documentaire en audiodescription pendant le festival, grâce au mécénat de la mu-tuelle Intégrance. Scénographie et relation à l’art contemporain La manifestation a été signalée dans le Forum-1 par une scénographie plus visible, avec une plus grande part faite aux installations artistiques, notamment autour de la réalisatrice Shelly Silver, égale-ment au centre d’une nouvelle section non compétitive, In Between, consacrée à des artistes travail-lant à la croisée du documentaire, de la fiction et de l’art contemporain. Parcours thématiques Outre In Between était inaugurée une nouvelle section, Carte blanche à un producteur européen, avec comme premier invité Keith Griffiths, producteur britannique également réalisateur qui, par ses choix, a contribué à déplacer les frontières du cinéma documentaire. u


Bpi - Rapport d'activité 2015
To see the actual publication please follow the link above