La gestion de l'établissement

Bpi - Rapport d'activité 2015

65 La gestion de l’établissement La gestion 2015 L’exécution des crédits en 2015, suite au vote d’un budget initial à l’équilibre, s’est clôturée sur un résul-tat positif (372 765 €) et a permis de mettre en oeuvre les orientations stratégiques définies par l’établis-sement à l’occasion de l’adoption des budgets initial et rectificatifs : • soutien de l’enveloppe de personnel et reconduction des crédits dédiés à la formation ; • renforcement de la qualité de l’accueil des publics, avec une nouvelle étude dédiée et le déploiement d’une application mobile destinées à améliorer le service rendu et la gestion de la file d’attente ; • maintien de l’offre documentaire imprimée et électronique ; • poursuite du développement de l’action culturelle et des médiations autour des collections, avec notamment l’exposition consacrée à Claire Bretécher ; • redynamisation de la coopération nationale et internationale, avec notamment l’organisation de journées d’étude, le renforcement du dispositif d’autoformation à distance, la nouvelle étude conduite sur la place des bibliothèques dans les réseaux sociaux, l’extension du réseau de questions-réponses à distance qui s’élargit à la Fédération Wallonie-Bruxelles. u Répartition du budget Le budget exécuté en 2015 est ainsi ventilé : 2 716 154 € de dépense de personnel, 4 197 697 € de dépense de fonctionnement, soit au total 6 913 852 €. Le montant des recettes s’est élevé à 7 286 617 €. En investissement, le montant des dépenses a été de 1 051 865 €, celui des ressources de 1 397 130 € (capacité d’autofinancement comprise). L’année 2015 a également été marquée par la poursuite de l’amélioration de la gestion et de la mise en oeuvre du contrôle interne en lien avec l’agence comptable (mise à jour de la cartographie des risques, mise en oeuvre du plan pluriannuel d’action et analyse du processus commande publique). L’encaissement de subventions complémentaires en cours de gestion a permis de financer des besoins prioritaires : le lancement du plan de renouvellement du parc de chaises destinées au public, l’acquisition de droits pour le Catalogue national du cinéma documentaire et le renfort du soutien apporté à une étude sur la présence des bibliothèques publiques sur les réseaux sociaux numériques. u Moyens humains La vacance sous plafond d’emploi ministère de la Culture et de la Communication (notifié à 206) est passée de 6.97 ETPT au 31 décembre 2014 à 7.57 ETPT au 31 décembre 2015. Le principal poste de dépense est constitué par la rémunération des contractuels permanents (22.5 ETPT) qui s’élève à 1 262 094 €, en progression de 2% par rapport à 2014. De plus, 76 022 € ont été consacrés aux emplois aidés (4,22 ETPT) soit 3 290 € de plus qu’en 2014 (hors subvention ASP).


Bpi - Rapport d'activité 2015
To see the actual publication please follow the link above