Les actions culturelles

Rapport d'activité - Bpi - 2016

21 Les actions culturelles © Claire Bretécher / Dargaud L’exposition Claire Bretécher Après les rétrospectives dédiées à Reiser, Willem, Gourmelin, Spiegelman, la bibliothèque a poursuivi l’exploration des univers de dessinateurs majeurs du XXe siècle et célébré l’art graphique ou le 9e art, cette expression artistique contemporaine. Première rétrospective d’envergure consacrée à une figure majeure de la bande dessinée, l’exposition Claire Bretécher s’est attachée à rendre compte du talent et de la rigueur graphique de cette grande dessinatrice qui a accompagné de ses dessins l’essor de la presse magazine des années 1970. À travers la présentation d’esquisses, de dessins, portraits, peintures, calques et planches, mais aussi de nombreux documents audiovisuels (plus de 250 documents exposés), étaient dévoilés au visiteur la personnalité et l’humour d’une artiste sans concession. Le parcours de l’exposition était centré sur la manière dont l’artiste a su croquer les évolutions sociétales de notre époque tout comme les permanences de certains âges de la vie. L’exposition, composée de trois parties, a permis de donner un aperçu de la diversité de la technique et du talent de Claire Bretécher à travers les différentes esquisses et documents préparatoires qui composent son travail. De la naissance de chaque personnage à l’analyse du contexte de la bande dessinée dans la presse des différentes époques, le visiteur a pu appréhender le travail de Claire Bretécher dans un environnement plus large et découvrir une trentaine d’albums et de traductions qui témoignent de l’ampleur de son oeuvre. La partie principale de l’exposition a dressé la peinture du monde social dans ses multiples composantes : famille, adolescence, éducation, travail, normes et canons esthétiques, rapports sociaux de sexe, de classe, racisme, etc. Un large dispositif de médiations a accompagné l’exposition : visites guidées,   parcours d’exposition, dispositifs d’accessibilité et visites guidées à destination des publics en situation de handicap, production documentaire multimédia en ligne et dans le salon de lecture attenant à l’espace d’exposition, ainsi qu’une large programmation associée (rencontres, ateliers Do It Yourself, projection, ateliers d’écriture, etc.). L’exposition a bénéficié d’importants partenariats : l’Ina (Institut national de l’Audiovisuel), les Éditions Dargaud, éditeur d’une grande part des planches de la dessinatrice, ainsi que la société Audiospot, pour la réalisation d’un audioguide particulièrement axé sur l’accessibilité de tous les publics. Les partenariats medias ont permis un vaste relais de l’information : Télérama, France Culture et Causette ont accompagné l’exposition ; la programmation associée a, de plus, bénéficié du partenariat spécifique du magazine Les Inrockuptibles. Malgré un climat politique et social très perturbé par les attentats survenus à Paris le 13 novembre 2015, le public a été nombreux (plus de 53 000 visiteurs pour 12 semaines d’exploitation). L’exposition a contribué à consolider la visibilité de la Bpi en tant qu’organisme d’exposition de l’art graphique, après l’exposition consacrée à Art Spiegelman (2011-2012) et avant l’exposition Gaston, au-delà de Lagaffe.


Rapport d'activité - Bpi - 2016
To see the actual publication please follow the link above