Le développement des collections

Rapport d'activité - Bpi - 2016

41 Le développement des collections Les documents imprimés Les monographies Fin 2016, la collection de monographies s’élevait à 363 919 titres (contre 361 888 en 2015)*, soit 394 059 volumes (contre 395 084 en 2015)1. Conformément à ce qui a été inscrit dans la charte documentaire 2015, la volumétrie globale des collections a donc légèrement diminué par rapport à l’année précédente (-0,26 %), bien que le nombre de titres soit plus élevé. Cela est dû au retrait de titres en plusieurs volumes. Cette évolution fluctue néanmoins selon les domaines : par exemple la littérature, l’histoire ou le secteur jeux, tourisme et sports ont légèrement diminué, tandis que les arts, la santé et les collections du salon graphique en cours de constitution ont vu leur volumétrie augmenter. Le nombre de monographies acquises dans l’ensemble des domaines (17 081 titres, 17 442 volumes) est légèrement supérieur à celui des documents retirés des rayonnages (15 088 titres, soit 16 206 volumes), mais l’écart est moins important que l’an dernier grâce à d’importantes campagnes d’actualisation de la collection en littérature contemporaine, en littérature russe, arabe, en ethnologie ou encore en sciences de l’éducation. La poursuite de l’effort important consacré au « désherbage » a ainsi permis de ralentir l’accroissement des collections imprimées observé en 2014 (+1,3 %) qui s’est limité à +0,5 % en 2015 et à –0,36 % en 2016. Le taux d’actualisation (proportion de titres de moins de trois ans dans les collections) est resté stable par rapport à l’an dernier (10 %) et inférieur à l’objectif inscrit dans le plan d’évolution des collections annexé à la charte documentaire (12 % en 2017). Ce taux est calculé selon une moyenne entre les secteurs à fort renouvellement (50 % en emploi-formation et vie pratique, 25 % en santé, 23 % en droit et économie, 16 % en techniques) et les secteurs dits « cumulatifs » (6 % en histoire, 5 % en littérature, 4 % en philosophie et religion). Le taux global d’ouvrages en français dans la collection imprimée a légèrement augmenté, passant de 82 % à 83 %. Répartition en % du nombre de titres dans la collection par domaines 0,82 0,11 0,85 0,10 1,17 1,29 0,62 0,62 emploi, formation, vie pratique salon graphique encyclopédies, bibliographies presse, édition philo, psycho, religion sciences sociales droit, économie sciences santé techniques arts musique cinéma jeux, tourisme, sports langues et littératures histoire 8,31 8,29 12,06 12,06 11,23 11,27 5,62 5,68 3,99 3,93 1,90 1,94 28,58 28,58 5,87 5,90 3,10 13,03 3,16 13,17 1,61 2015 2016 1,56 1.Ces totaux comprennent les partitions musicales (2 450 titres fin 2016), mais ils n’incluent ni les cartes géographiques (1 584 titres fin 2016) ni les usuels situés dans les bureaux de service public (1 320 fin 2016).


Rapport d'activité - Bpi - 2016
To see the actual publication please follow the link above