Avant-propos

Rapport d'activité - Bpi - 2016

3 Avant-propos L’année 2016 a démarré dans un contexte sécuritaire très fort après les attentats survenus à Paris en novembre 2015. Les dispositions prises à la suite des attentats de 2015 ont été renforcées avec la volonté de ne pas exposer la file d’attente des usagers de la Bpi à une trop grande proximité avec la rue. Un nouveau dispositif d’entrée dans la bibliothèque a été mis en place en passant par la piazza du Centre Pompidou. Ce dispositif, s’il avait le mérite de ne plus exposer la file d’attente de la Bpi côté rue Beaubourg, a cependant très fortement ralenti les flux vers la bibliothèque en créant une attente plus longue à cause du nombre de portes insuffisant coté piazza. Le retour à l’entrée par la rue Beaubourg a été décidé en avril 2016 avant la période Bac et a permis progressivement de retrouver une fréquentation du public beaucoup plus importante dans la bibliothèque. Ce dispositif sécuritaire aura également permis d’expérimenter les problématiques qui pourront être rencontrées dans le cadre du projet de rénovation et de prendre en compte un certain nombre de freins à éviter à la suite du retour définitif cette fois-ci des usagers de la bibliothèque par la piazza avec la création d’un canopy élargi et d’un nombre de portes d’entrée suffisant, indispensable à l’arrivée d’un flux de public plus important dans le Centre. Le projet de rénovation a mobilisé les équipes de la Bpi toute l’année 2016 avec la finalisation du programme et la mise en place progressive de nouveaux groupes de travail bibliothéconomiques afin de préparer le futur chantier de rénovation notamment en termes de logistique, de mouvements de collections et de fonctionnement à mettre en place pendant les différentes phases de travaux. Ces groupes rendront leurs conclusions dans l’année 2017. à la suite du rapport de l’Inspection générale des affaires culturelles réalisé par François Hurard de décembre 2015 et à la décision de la Ministre de la Culture et de la Communication de créer une cinémathèque du film documentaire, la Bpi participe depuis septembre 2016 sous l’égide du Centre national du cinéma et de la Direction générale des médias et des industries culturelles à un groupe de travail rassemblant les acteurs majeurs du cinéma documentaire en France afin de définir le rôle de cette nouvelle instance tant au niveau national que parisien pour mieux diffuser et valoriser les films documentaires. Des missions nouvelles pourraient être ainsi confiées à la Bpi dès 2017. Concernant le Catalogue national de films documentaires, la Bpi a lancé la plateforme numérique « les yeux doc » à destination des bibliothèques de lecture publique en octobre dernier. Les bibliothèques abonnées à la plateforme peuvent ainsi proposer un accès numérique à leurs usagers depuis leur domicile afin d’accéder à l’ensemble des films du catalogue national. Un important travail de négociation des droits et de numérisation a été entrepris par la Bpi. La plateforme est commercialisée par Arte/Universciné. L’année 2016 a aussi été pour la bibliothèque l’occasion de finaliser de nouveaux partenariats. Afin de continuer à développer ses actions de médiation notamment en matière de recherche d’emploi, la Bpi a conclu une convention avec la Cité des métiers (Universcience) afin de proposer des ateliers plus nombreux et de diversifier l’offre proposée au public. Dans le cadre de la redistribution des collections désherbées par la bibliothèque, une convention-cadre avec l’Administration Pénitentiaire a été conclue afin de redistribuer un plus grand nombre de documents à des bibliothèques de prison. Enfin, d’autres projets nouveaux auront été réfléchis, pensés tout au long de cette année 2016 et devraient voir le jour en 2017 comme le nouveau service collaboratif d’Eurêkoi de questions-réponses à distance qui proposera des recommandations de livres, de séries, de musique, ou encore la préparation des 40 ans de la Bpi. Ce rapport d’activité 2016 permet de partager toutes les actions réalisées et les projets proposés par une équipe motivée et consciente du rôle que doit jouer la Bpi au service de tous les publics. Christine Carrier Directrice de la Bpi


Rapport d'activité - Bpi - 2016
To see the actual publication please follow the link above