Page 55

Rapport d'activité - Bpi - 2016

53 Le nombre des dons dépend des campagnes de désherbage, des besoins des bénéficiaires et de la disponibilité des personnes au sein du service pour contacter, relancer, organiser les rencontres avec les partenaires et traiter les sélections. En 2016, 6 410 unités documentaires ont été réattribuées : • 5 629 monographies • 763 numéros de périodiques (122 titres) • 18 documents sonores ou vidéo C’est un peu moins qu’en 2015 (8 427 unités documentaires données en 2015). Cette baisse s’explique par une offre moins abondante et par le fait qu’il y a très peu de demandes spontanées : les bénéficiaires doivent être relancés et cette activité demande beaucoup de temps. 44 établissements ont bénéficié des dons en 2016. Le service travaille avec des établissements bénéficiaires des dons de livres aux besoins et pratiques très variés : • de bibliothèques des établissements pénitentiaires (16) • de bibliothèques universitaires et spécialisées (15) • d’associations du champ social (3) • de bibliothèques de collège et lycée (6) • de bibliothèques d’hôpital (1) • d’associations humanitaires (3) Plus de la moitié des dons (53 %) est désormais effectuée auprès d’associations humanitaires, de bibliothèques des établissements pénitentiaires ou d’associations du champ social. Les bibliothèques universitaires et spécialisées bénéficiaires effectuent une visite, la plupart du temps parce qu’elles ont été recontactées par la Bpi en fonction d’un désherbage précis. Elles n’emportent que de petits dons, fortement sélectionnés en fonction de leur politique de conservation. Des projets importants menés en 2016, à poursuivre en 2017 Le partenariat avec les établissements pénitentiaires se confirme avec la signature d’une convention nationale 1430 documents ont été donnés à des bibliothèques d’établissements pénitentiaires en 2016. Entre le début des partenariats en 2013 et décembre 2016, la Bpi a donc donné 10 641 unités documentaires. En 2016, ces dons ont été effectués auprès et à la demande des établissements relevant des structures suivantes : • la DISP de Lille (Arras, Béthune, Douai, Dunkerque, Longuenesse, Sequedin, Valenciennes, Vendin-le-Vieil), • la Maison d’arrêt des Hauts-de-Seine (Nanterre), • la DISP Rhône-Alpes / Auvergne (centre pénitentiaire de Riom), • le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Paris • en cours depuis début novembre 2016 : établissements pénitentiaires de Franche-Comté (Vesoul, Belfort, Montbéliard, Besançon et Lons-le-Saunier) Le service Maintenance des collections, avec l’appui de la Délégation à la Coopération Nationale et Internationale, en liaison avec le bureau des politiques sociales de la Direction de l’Administration Pénitentiaire, a abouti cette année sa réflexion sur l’opportunité de la passation d’une convention cadre entre notre établissement et cette direction ministérielle, afin de pérenniser le partenariat entre la bibliothèque et les établissements pénitentiaires, et pour lui donner une nouvelle ampleur. u


Rapport d'activité - Bpi - 2016
To see the actual publication please follow the link above