Page 58

Rapport d'activité - Bpi - 2016

56 Les films du catalogue Le Catalogue national diffuse fin 2016 un fonds de 959 films, dont 15 ont été négociés uniquement pour la plateforme numérique et 150 pour tous modes de diffusion. Un choix de 500 titres a été effectué parmi les films du catalogue DVD. Ces 500 titres seront progressivement renégociés avec les ayants droit jusqu’en 2018 et viendront enrichir la plateforme numérique, tout en restant disponibles en DVD. Ce sont des films majoritairement inédits qui sont proposés, en DVD ou en vidéo à la demande, aux 640 bibliothèques rattachées au réseau de la Bpi et aux 14 bibliothèques abonnées à la plateforme Les yeux doc. Tous les films sont disponibles pour le prêt et la consultation individuelle ainsi que pour la projection publique Ces films sont principalement des documentaires en vues réelles, mais le catalogue s’est depuis peu ouvert aux documentaires animés, très demandés par le réseau. Les nouveaux titres acquis par la Bpi représentent une sélection parmi les films récents proposés par la commission nationale des bibliothécaires, animée par l’association Images en bibliothèques. Attentive à favoriser la diffusion d’un nombre toujours croissant de films inédits, la Bpi travaille sur la complémentarité des catalogues de diffuseurs, retenant en priorité pour le Catalogue national les films français inédits et les films étrangers sous-titrés en français, ceux notamment présentés au festival Cinéma du réel. Moderniser, simplifier et amplifier l’accès aux films documentaires en bibliothèque En 2014, la Bpi a conçu un projet de modernisation du modèle technique et économique du Catalogue national. En 2015, elle a lancé un appel d’offres pour une plateforme numérique et a retenu l’offre d’Arte France et de sa filiale Arte Studio. Parallèlement, la Bpi a commencé à mettre en oeuvre un chantier juridique visant à acquérir les droits VàD de 500 films sur trois ans, avec 150 films disponibles pour l’ouverture de la plateforme. Le développement s’est poursuivi, en étroite relation avec le prestataire, tout au long de l’année 2016. La mise en production est intervenue le 18 octobre et les premiers établissements abonnés ont été équipés en novembre. La grille tarifaire a été conçue, d’une part, avec l’objectif de mutualiser les frais techniques (stockage des vidéos, hébergement du site, bande passante, transcodage des fichiers…) et, d’autre part, avec la volonté d’apporter une réponse à la fracture numérique, en permettant aux petits établissements, relais traditionnels du Catalogue national, d’accéder à une technologie de pointe à des coûts raisonnables. Les droits acquis pour la plateforme sont des droits institutionnels standards de consultation à la bibliothèque et à domicile chez les usagers inscrits, ainsi que de projection publique au format HD dans les bibliothèques uniquement. Les droits sont négociés pour un réseau beaucoup plus étendu qu’actuellement. La notion de bibliothèques « recevant du public » remplacera la notion de bibliothèques publiques, ce qui permettra notamment de diffuser la plateforme dans les bibliothèques gérées par des associations. Ainsi, les films de la Bpi viendront enrichir les offres de cinéma documentaire à la demande proposées par les fournisseurs privés et, grâce à une tarification adaptée, pourront faire profiter les petites structures et leurs usagers de films de qualité et d’un système de diffusion moderne. u u


Rapport d'activité - Bpi - 2016
To see the actual publication please follow the link above