Page 13

Rapport d'activité de la Bpi - 2011

CHAPITRE 5 L’objectif de stabilité des collections, sur l’Internet. En 2011, le site web s’enrichit c’est-à-dire de bonne rotation, a été atteint de compléments apportés à la visite virtuelle, en 2011. Tandis qu’entre 2007 et 2010, aux dossiers documentaires, aux expositions en les collections ont connu une augmentation ligne. Ces apports contribuent à l’augmentation de 2,8 %, le taux d’accroissement de 2011 de la fréquentation du site, qui s’élève avoisine zéro. Ceci est dû à la stabilisation à 938 903 visiteurs uniques (790 836 en 2010). des acquisitions et surtout au «désherbage» de fonds réalisé de manière soutenue dans Les captations des manifestations culturelles de nombreux secteurs (littérature, musique, alimentant la base des archives sonores et vidéo droit, arts graphiques, sport). La Bpi étant s’intensifient (16 en 2011 contre 10 en 2010), une bibliothèque encyclopédique et d’actualité, souvent couplées avec leur diffusion web elle doit en effet chaque année sortir directe. Avec 156 579 visites et 17 272 fichiers («désherber») de son catalogue les ouvrages écoutés en streaming, la consultation web qui ne correspondent plus à cette mission de la base est aussi élevée qu’en 2010. première. Contrairement à l’année précédente, Enfin, la solution de recherche fédérée à l’issue de laquelle on pouvait noter un mise en chantier en 2009 rencontre une étape différentiel de 2 344 titres à l’avantage des importante en décembre avec le déploiement acquisitions, le nombre de titres désherbés dans les espaces publics d’une version test sur en 2011 est sensiblement égal au nombre 40 postes. Cette solution permet une utilisation de titres acquis (16 417 pour 16 395). optimale des ressources documentaires, en Les ouvrages ainsi désherbés sont proposés particulier numériques (bases de contenus Bpi à d’autres bibliothèques, publiques ou ou bases payantes externes), et intègre une universitaires. En outre, Le taux d’actualisation interface totalement renouvelée, ainsi qu’un moyen (proportion dans la collection des métamoteur de recherche et d’indexation monographies publiées depuis moins de 3 ans) qui permet d’alimenter en contenus est de 11 %, en adéquation avec les objectifs sélectionnés le Centre Pompidou Virtuel. fixés à l’établissement. Ce chiffre est stable depuis 2007, avec de fortes disparités selon L’ÉDITION 2011 DU les secteurs. Il est plus élevé pour les secteurs à fort taux de rotation : Droit-éco (26 %), Presse FESTIVAL CINÉMA DU RÉEL et médias (20 %), Sciences et techniques (15 %), Arts-sports-loisirs (12 %) et moins élevé pour les secteurs dits «cumulatifs» : Porté depuis 1977 par la Bpi, le Festival Philo-religion-sciences sociales (10 %), Cinéma du réel, organisé pour sa Histoire-géographie (8 %), Langues troisième année sous l’impulsion de sa et littératures (6 %) et Musique (5 %). nouvelle direction artistique, a confirmé en 2011 la hausse de la fréquentation globale La Bpi construit également ses propres de la manifestation amorcée depuis 2009. ressources documentaires. En particulier, elle produit à partir de ses manifestations culturelles Il a attiré 25 000 spectateurs, soit + 12 % à des contenus numériques qui participent au l’intérieur du Centre Pompidou par développement des collections et à leur visibilité 171


Rapport d'activité de la Bpi - 2011
To see the actual publication please follow the link above