Page 38

Rapport d'activité de la Bpi - 2011

On constate tout d’abord qu’ils l’ont, pour la plupart, découvert sur le mode de la surprise, ce qui était notamment lié aux caractéristiques du dispositif technique. Les entretiens montrent cependant que la manifestation a rencontré certaines attentes des usagers et que cette rencontre passait par les deux catégories anthropologiques qui structurent, pour chacun, l’expérience du monde : l’espace et le temps. Pour ceux qui se représentent la bibliothèque comme un lieu d’ancrage, l’exposition a parfois été vécue comme une intrusion dans un espace qu’ils se sont approprié. D’autres usagers, plus ouverts à la nouveauté, l’ont saisie comme une opportunité pour explorer un univers mal connu. Quant au temps consacré à la bibliothèque, il demeure avant tout celui de l’étude, principal motif de la venue à la Bpi, et la visite de l’exposition – si elle se réalise – se loge dans un moment de pause. En ce cas, le temps passé dans l’exposition est alors vécu comme un gain supplémentaire, un enrichissement. Etudes en cours 2.6 Etude sur les publics en difficultéEtude sur les publics en difficultéEtude sur les publ Serge Paugam, Camila Giorgetti, Ingrid Bejarano, Benoît Roulin Direction scientifique : Agnès Camus-Vigué La Bpi est un espace démocratique conçu comme tel par ses fondateurs, y compris dans sa conception architecturale. L’accès au savoir et à la culture au sein de cet espace public est offert à tous sans restriction, sans distinction de classes ou de catégories. C’est sans doute pour cette raison que les personnes lesmoins dotées en capital culturel peuvent s’y sentir à l’aise et y faire l’expérience d’une appartenance à une communauté ouverte qui les protège et les valorise. La bibliothèque se prête ainsi à une multiplicité d’usages sociaux que cette étude, centrée sur les personnes en situation de précarité, s’attache à identifier. Le dispositif de l’enquête lancée fin 2010 et placée sous la responsabilité de Serge Paugam repose sur une observation participante de 6 mois et sur des entretiens avec des personnes en difficulté. Les enquêteurs se sont réparti le terrain en tenant compte des saisons (hiver et été). Pendant la première période, réalisée en 37


Rapport d'activité de la Bpi - 2011
To see the actual publication please follow the link above