Page 36

Rapport d'activité de la Bpi - 2012

L’enquête menée sur le public de cette manifestation montre, à la suite d’Eliséo Veron, qu’il convient d’analyser l’exposition elle-même comme un média. La bibliothèque produit un message via les textes, mais aussi les objets exposés qui exercent un effet de par leur dimension métonymique : une succession de renvois qui font appel au registre de la mémoire et de l’émotion. Les usagers s’approprient ce message en le recomposant au cours d’un parcours sensible. L’exposition participe donc d’un processus dynamique de co-construction de savoirs au sein de la bibliothèque, par la mobilisation de ressources qui pourraient être encore diversifiées. Dans ce processus, les visiteurs ont fait usage des différentes médiations mises à leur disposition : textes écrits et visite guidées, privilégiant selon le cas l’écoute d’un récit qui les emporte ou l’utilisation de repères textuels, lorsqu’ils cherchent avant tout à rester maîtres d’un cheminement actif. Deux formats de visites ont donc pu être recommandés : d’une part des visites longues et approfondies, d’autre part des présentations rapides, fournissant quelques repères qui seront mis à profit par les visiteurs dans une démarche plus individuelle. L’étude indique que la production de documents brefs et variés constituerait sans doute une valeur ajoutée non négligeable. On peut, en effet, noter deux tendances chez les visiteurs : l’idée qu’ils ont une compétence limitée en matière culturelle, mais aussi l’envie de transmettre les bénéfices tirés de l’expérience de la visite aux proches, notamment aux enfants. Consultable sur le site de la Bpi : http://www.bpi.fr/fr/professionnels/etudes_et_recherche2/publics_et_usages_a_la_bpi.html 2.4 Des expositions dans la bibliothèque : décodage et médiations Agnès Camus-Vigué Cette synthèse de quatre études menées sur des expositions organisées dans les espaces de lecture de la Bpi visait à évaluer l’impact de ces manifestations et la contribution qu’elles sont susceptibles d’apporter aux objectifs du projet d’établissement : en termes de diversification des publics (Quels types de publics les ont visitées ?), de diversification des pratiques (les usagers de la Bpi se sont-ils saisi de cette offre nouvelle ?), et d’évolution de l’image de la bibliothèque (du lieu de travail au lieu de loisir culturel). Les résultats montrent que la thématique de l’exposition détermine très largement le public cible. Les quatre expositions ont en conséquence attiré des publics très différents, quantitativement (plus ou moins nombreux) et qualitativement (professionnels, amateurs, simples 36


Rapport d'activité de la Bpi - 2012
To see the actual publication please follow the link above