La Bpi sur de nouvelles bases

Rapport d'activité de la Bpi - 2012

La Bpi sur de nouvelles bases En 2012, la fréquentation de la Bpi progresse de 4%, avec un total annuel de 1 575 930 visites (5 035 par jour). Ce résultat s’explique principalement par l’exposition Art Spiegelman, qui a permis de tester avec succès certains des paramètres du projet de rénovation de la Bpi : l’intégration de l’activité culturelle au coeur des espaces et des collections, la diversification des publics et des usages, une meilleure implication dans la vie du Centre Pompidou grâce à un accès direct des visiteurs par la « chenille ». D’autres avancées marquent l’année : la floraison des propositions culturelles et de médiation ; le développement de l’éditorialisation des contenus ; enfin, la mise en place d’une nouvelle organisation pour accompagner cette évolution. De nouvelles actions et médiations culturelles Comme en 2011, l’année est riche en manifestations orales, notamment : · à l’occasion du cinquantenaire de sa mort, un colloque littéraire consacré au rayonnement de Georges Bataille, dont la vision de l’érotisme inspire écrivains et artistes contemporains ; · le cycle la Création à l’oeuvre, qui jalonne l’année de ses grands entretiens très prisés par le public, avec les plasticiens JR et Miquel Barceló, le compositeur Philippe Fénelon, les écrivains Eric Reinhardt, Camille Laurens et Mathias Enard, le cinéaste, dramaturge et écrivain Christophe Honoré ; · des rencontre-débats apportant leur éclairage sur des sujets d’actualité géopolitique (printemps arabes, Syrie, Afghanistan) ou de société. En matière de cinéma documentaire, deux temps forts marquent l’année : · en mars, le festival Cinéma du réel (voir encadré page 5) ; · en novembre, la contribution de la Bpi au Mois du film documentaire, avec la projection de 15 films sur le thème : « Que sont-ils devenus ? » (hommes et femmes filmés à différents moments de leur vie). 4


Rapport d'activité de la Bpi - 2012
To see the actual publication please follow the link above