Page 24

De Ligne en ligne n°15 - Octobre à décembre 2014

24 Fin du dossier dossier :��Le cinéma de Duras Thu Van Tran, ������������������������������, 2014. Livre, bleu de méthylène. 26 x 42 cm. Portrait de M. Duras issu de la collection Jean Mascolo L'exposition est divisée en Inside et Outside… Oui. Pour l’Inside, en plus de cette réflexion sur la collision des médiums, nous avons travaillé à la retranscription d’un lieu réel de Duras, le hall des Roches-Noires, l’hôtel de Trouville, dessiné par Mallet Stevens. Ici la question de l’intime, du vécu, du domestique est abordée notamment par le biais d’une architecture. Par exemple, dans l’exposition seront reconstruites trois grandes fenêtres du hall d’où Duras regardait le monde extérieur. Pour la partie Outside (le monde extérieur justement) j’ai proposé une oeuvre murale afin de recevoir l’ensemble des textes que Duras a regroupés et nommés autour du mot Outside (articles de presse, réactions face aux injustices sociales, tout le champ politique...). Je réalise un papier peint qui reproduit une imbibition au bleu de méthylène1. Une sorte de contamination, d’une encre sur une autre. Celle de l’écriture subjective, face au monde extérieur, et face à l’encre de la censure. Propos recueillis par Marie-Hélène Gatto et Catherine Revest. 1 le bleu de méthylène est utilisé pour tacher les livres destinés au pilon © Thu Van Tran


De Ligne en ligne n°15 - Octobre à décembre 2014
To see the actual publication please follow the link above