0   Commentaires
Sélection

Un monde disparu que la littérature restitue

Des vies rudes, solitaires, qui ne sont plus et que la littérature restitue à la fois dans leur grandeur et dans leur misère. Dire un monde disparu, n’est-ce-pas une des tâches de la littérature ?

Cette sélection de romans vous est proposée à l’occasion de la rencontre avec Marie-Hélène Lafon qui a eu lieu le 9 mars 2015 à la Bpi.
Gravure de Jean-François Millet
Ferme à Gruchy, Jean-François Millet (Domaine public), via Wikimedia commons, 
 
Sept écrivains contemporains ont eu à cœur dans ces romans d’écrire une ruralité perdue ; mais ces romans de la terre ne sont pas des romans du terroir et ne décrivent pas une campagne « chromo ». Les paysages, les personnages sont ceux de cette France rurale qui occupa pendant de longs siècles plus de 90 % des Français et qui était encore vivante il y 50 ans. Surtout, c’est la langue de quelques-uns de nos meilleurs écrivains contemporains qui s’est emparée de ce sujet, langue parfois sobre, d’autres fois flamboyante, toujours littéraire, qui nous révèle ce monde définitivement perdu.
Captcha: