0   Commentaires
Publié le

Paris safari : Silure

Photo de silure
Silure / Silurus glanis (Aquarium du Val-de-Loire) / Par Bernard Dupont, CC BY-SA 2.0, Flick’r
Nul besoin de partir à la campagne pour pouvoir observer la faune sauvage. À Paris, on compte près de 1700 espèces animales différentes réparties dans la ville … Les toits, les parcs et jardins, les bois, les friches, les mares, les bords de Seine, sont autant de milieux de vie pour cette faune urbaine. Nous vous proposons un petit safari urbain en images dédié aux animaux parisiens.
Il y a 40 ans, seulement quatre sortes de poissons vivaient dans les eaux troubles de la Seine mais grâce à de gros efforts d'assainissement du fleuve, une trentaine d'espèces peuple aujourd'hui la Seine : anguilles, truites, perches, gardons ou brochets... et le silure glane, une énorme poisson chat originaire du bassin du Danube qui a élu résidence au fond de la Seine. Le silure atteind facilement 1 à 2 mètres et peut peser jusqu'à 50 kg.

Ce poisson était présent il y a 10 000 ans en France puis a disparu. Les raisons évoquées de son retour sont multiples. 
Le silure aurait été introduit pour les afficionados de la pêche sportive, mais aussi, plus récemment, pour lutter contre la prolifération des écrevisses américaines. D'autres avancent l'explication que l'inter-connection entre les canaux et des fleuves aurait permis l'arrivée du géant en France, ou celle plus farfelue selon laquelle le poisson se serait échappé des aquariums du Muséum d'histoire naturelle lors d'une vidange de bassin. 

Très vorace, le silure se nourrit la nuit de poissons, de crustacés de grenouilles et de rats. Sa grande taille, sa voracité, et ses airs de monstre marin, lui valent de nombreux enemis et détracteurs dont Brigitte Bardot qui en 1996 prostestait auprès du maire de Paris Jean Tibery à propos de la présence des silures dans le lac inférieur du Bois de boulogne qui menacerait selon elle, les canards, cygnes et petits animaux de compagnie enclins à barboter. Le silure est pourtant un régulateur biologique indispensable au lac. 

La ville de Paris a adopté en 2011 le plan biodiversité afin de préserver la biodiversité locale des espèces parisiennes et de leur habitat. Pour découvrir la faune sauvage parisienne, la ville de Paris met à disposition en ligne une brochure réalisée par la Direction des espaces verts et de l’environnement, qui illustre et détaille les espèces animales par type d’habitats.

Une application mobile Balades Paris Durable propose des itinéraires de promenades pour découvrir la faune et la flore parisienne. 
Auteur :
Captcha: