0   Commentaires
Analyse
Appartient au dossier :

Le retour du poil aujourd'hui ?

Aujourd'hui la mode n'est plus au rasage parfait, ni même à la barbe de trois jours, mais à la barbe de trois semaines. Il y a quelques années, il était impensable pour un jeune homme d'aller au travail sans être rasé. On assiste donc bien au retour du poil chez les hommes !

Une affaire essentiellement masculine

Sébastien Tellier
Sébastien Tellier au Printemps de Bourges, Choufi, CC-BY-2.0, Wikimedia Commons


Dans la rue, en particulier dans les grandes villes, on observe une grande diversité de styles et d'allures : cheveux longs, courts, raides ou hirsutes, du barbu aventurier au patron chic, à l’artiste, au comédien, ou hipster. 

 Cf. Enquête Scope. Les barbus de Paris, Le Figaro.fr, lundi 7 octobre 2013


Le poil révèle aussi bien la mode que l'on suit, l'originalité et la personnalité de son propriétaire, que ses convictions. Il se sculpte et se modèle pour afficher son appartenance à telle ou telle communauté ou au contraire s'en distinguer. 

Les femmes et la dictature du lisse

Chez les femmes, on ne constate toujours pas d'engouement pour les poils même si certaines enseignes exposent des mannequins exhibant leurs poils ou si certaines stars dévoilent leurs aisselles. "American Apparel", basée à Los Angeles, en Californie, est ainsi connue pour son marketing publicitaire choc qui lui a valu quelques poursuites.
Le poil est plus une provocation médiatique que le signe d'une évolution des moeurs en France.

Cf. Le retour des femmes à poils, par Juliana Bruno, avec Marie-France Auzepy, historienne du poil. Le Figaro.fr, 11 février 2014.
 
Captcha: