D'où vient la tradition des Saint-Nicolas en spéculoos ?

Pourquoi en Lorraine distribuons-nous aux enfants des Saint-Nicolas en pain d'épices, tandis que la tradition veut qu'ils soient en spéculoos ?
photo d'un biscuit en St-Nicolas à base de speculoos
Biscuit St-Nicolas en spéculoos
Blog/Jennyfer Dehant/CC-BY 2.0

 

Voici quelques informations sur la tradition de Saint-Nicolas

Le grand Saint Nicolas est, entre autres, le patron des enfants, plus spécialement, des petits garçons, en souvenir de Claudon, Philippe et Jacques, les trois petits enfants de la légende.
Ils s'en étaient glaner aux champs, avaient demandé l'hospitalité à un méchant boucher qui les tua, les coupa en morceaux et les mit au saloir comme pourceaux...
Au bout de sept ans, Saint Nicolas vint à passer sur les lieux, ressucita les garçons pendant que l'assassin demandait pardon.
Depuis ce temps, le pain d'épice est en fête le jour de la Saint-Nicolas, de même que de nombreux petits enfants du nord-est de la France.
Le pain d'épice-cadeau s'est associé aux premières joies de la vie.
Jadis, le 5 décembre, veille de Saint-Nicolas, les chérubins de l'Est de la France avaient pour habitude de guetter la venue du saint ou de déposer leurs sabots dans la cheminée.
Le lendemain, les enfants sages et studieux se voyaient récompensés de friandises et de pains d'épice à son effigie.


En passant la frontière belge ou hollandaise, la pâte à pain d'épice se tranforme en "spéculoos" ou "petits bonshommes" moulés ou découpés à l'emporte pièce.
La fabrication de ces petits personnages folkloriques ou traditionnels remonterait au Moyen Âge.
Ils sont indissociables des foires et des kermesses flamandes ; ils se retrouvent en Allemagne du Sud avec les "spekulatius".
Leur nom viendrait du latin "speculator" (celui qui voit), surnom de Saint-Nicolas, à l'effigie duquel ils étaient jadis moulés.
Certains auteurs pensent qu'ils doivent leur nom aux épices (en latin, species) qui entrent dans leur composition.

Source : Lise Bésème-Pia, Le pain d'épice(s)

 

Cette tradition se trouve confirmée dans  l'article "Speculoos" de Wikipédia (en anglais mais plus détaillé que l'article en français) 
" (...) Le spéculoos, spéculos ou spéculaus (néerlandais: speculaas, flamand: speculoos, allemand: Spekulatius) est un biscuit traditionnel en forme de saint Nicolas consommé lors de l’avent et plus particulièrement lors de la fête de saint Nicolas (le 6 décembre) en Belgique, aux Pays-Bas, dans l’ouest de l’Allemagne (en Rhénanie et en Westphalie) et dans le nord de la France (en Flandre méridionale) "
En espérant avoir répondu à votre question.
Cordialement,

BiblioSésame - Reseau-colibris Nancy 
Captcha: