Les Égoutiers de Saint-Denis/Georges Bataille, à perte de vue


Les Égoutiers de Saint-Denis
Réalisé dans  le cadre de la série Des Hommes d’Antenne 2 (1975-1985) de Jean-Marc Soyez, Labarthe filme les égoutiers de la ville dans leur univers quasiment parallèle, où  les égouts portent le nom des rues d’en haut. Formidable immersion dans un univers tout aussi cinématographique que réel.  
« L’envers de la médaille : il faut voir ce qui ne peut être vu, tenir ce qu’on ne peut toucher. » (Jean-Marc Soyez)

Georges Bataille, à perte de vue
« Comment saisir à mains nues la pensée la plus volcanique du siècle ? Comment approcher par le film ce qui se dérobe à toute approche ? Comment le cinéma – "art de l’image", dit-on – peut-il accueillir et laisser vivre les images inadmissibles qui tissent des récits tels que "Madame Edwara" et "Le Mort" ? Bref, comment parler de Georges Bataille dans un film quand on sait ce film impossible ? » (André S. Labarthe)