Le Filmeur


« Comme il est normal pour un journal cinématographique, j’ai tourné seul. J’ai rejoint un vieux rêve de metteur en scène devenu cinéaste avant d’être filmeur : me trouver seul avec la personne qui est seule devant mon objectif. C’est une manière d’élargir ma relation avec ceux que je choisis ou qui viennent vers moi [...] » (Alain Cavalier)