Climat : une affaire d'Etats ?


À la suite de la décision du président des États-Unis, Donald Trump, de retirer l’État fédéral de l’Accord de Paris pour le Climat, et pour tenter de mieux saisir les raisons comme les effets de cette stratégie, le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information (Bpi) organisent une rencontre publique autour du philosophe Bruno Latour.

« Il n’est plus temps de discuter avec les climato-sceptiques, il faut parler géopolitique », déclarait tout récemment le sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, figure intellectuelle reconnue dans le monde entier. En effet, Bruno Latour a très tôt placé la question écologique au cœur de sa réflexion. Face au «nouveau régime climatique» dans lequel nous sommes entrés, il prône une vision « cosmopolitique » du monde, dans laquelle la nature, les animaux, les plantes, les écosystèmes ont voix au chapitre au même titre que les États.

Cet échange s’inscrit dans la série des Débats au Centre sur les questions d’actualité et de société et réunit des intervenants du monde artistique et humanitaire.