Notre Dame de Paris : quelle reconstruction ?


Dès le surlendemain de l’incendie catastrophique de Notre-Dame de Paris, le Premier Ministre propose un concours d’architecture international pour la reconstruction de la flèche de la cathédrale, ajoutée par Eugène Viollet-le-Duc en 1897.

Symbole d’un bâtiment qui depuis neuf siècles n’a eu de cesse de se transformer, cette flèche cristallise un fort débat autour des choix possibles pour la restauration de l’édifice : le reconstruire à l’identique ? Lui apporter une touche contemporaine ? Entre la recherche d’un hypothétique état originel, la fidélité aux modifications survenues au XIXème siècle et l’ajout d’une nouvelle strate aux transformations qui, au fil du temps, ont marqué l’extérieur comme l’intérieur du bâtiment, l’arbitrage s’annonce délicat. 
Ce concours d’architecture a pour vertu de mettre en lumière une tension plus générale, dans le domaine du patrimoine, entre le devoir de sauvegarde et le besoin de laisser à chaque génération la possibilité de créer. Le Centre Pompidou, symbole architectural du XXème siècle à quelques pas de Notre-Dame de Paris, souhaite dans un acte de solidarité ouvrir ce débat citoyen au public.