Quelle place pour la folie dans la civilisation ?


La folie inquiète et angoisse. Elle provoque le rejet ou la fascination. Dans son "Histoire de la folie à l'âge classique", Michel Foucault s'est intéressé aux modalités d'exclusion de la folie. L'avènement de la raison s'accompagne d'un rejet de ce qui n'est pas elle.
Mais avec Freud et la découverte de l'inconscient, surgit un nouveau rapport à la folie. Elle devient expérience humaine. Lacan parlera de causalité psychique pour montrer qu'être fou, c'est souffrir d'une maladie de la parole. Ecouter le fou, c'est alors s'intéresser à ce qu'il nous apprend sur notre rapport à la parole et à l'Autre.