0   Commentaires
Analyse
Appartient au dossier :

Syrie : caricatures

Contrairement à d’autres pays arabes, la Syrie a dû attendre le soulèvement populaire de mars 2011 pour voir naître une floraison de caricatures publiées régulièrement sur le Net.
La caricature, art populaire par excellence, n’a toujours pas sa place dans un régime répressif où la liberté d’expression est quasiment absente, et peut coûter très cher à ceux qui s’y livrent :
Ali Ferzat à qui l’on brise les doigts, Akram Raslan que l’on emprisonne, et les jeunes Masasit Mati qui, en utilisant simplement leurs mains comme marionnettes dans une salle obscure quelque part en Syrie, savent qu’ils mettent leur vie en jeu.  

 

Caricaturistes : Ali Ferzat / Saad Hajo / Akram Raslan

Marionnettes : Masasit Mati

Caricaturistes

Ali Ferzat

dessin d'ali ferzatdessin d'Ali Ferzat

Ali Ferzat, caricaturiste syrien de grand renom est né à Hama en 1951. Il réalise sa première caricature, publiée dans le journal Al-Ayyam, à l'âge de 12 ans. Il travaille successivement pour le Journal du peuple, Althoura et Tishrein dont il démissionne ensuite pour exercer son métier en toute liberté. Parallèlement à la montée de la contestation contre le pouvoir de Bachar Al-Assad, ses dessins deviennent de plus en plus critiques à l’encontre du régime en place. Le 25 août 2011, en guise d’avertissement, ses mains sont brisées par des hommes armés et masqués. Depuis il a quitté son pays, et vit en exil au Koweit.
Il a reçu de nombreux prix dont le Prix Prince Claus (2002), le Prix Sakharov (2011) et le Freedom of Expression Award de l’ONG Index on Censorship.  

 

Saad Hajo

 

Bachar el Assad avec un cerveau constitué de pop-cron
Cheval de Troie avec un char sur le dos

 

Saad Hajo est un caricaturiste syrien, né en 1968 à Damas et exilé en Suède. Tout comme Ali Ferzat, il est profondément engagé, et ses dessins satiriques sont très critiques à l’encontre du pouvoir de Bachar Al-Assad et de la terrible et sanglante répression qu’il n’a de cesse d’exercer. Avant la révolution, ses caricatures traitaient des aspects sociaux et politiques de la communauté arabe. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages.

Akram Raslan

dessin dessin couleur

Akram Raslan, caricaturiste syrien né en 1974, a commencé dès le début de l’année 2011 à faire des caricatures du président Bachar Al-Assad, qu’il publiait sur les médias sociaux ou sur le site d’Al-Jazeera. Reporters sans frontières a appris son arrestation, le 2 octobre 2012, par les services de renseignements militaires, alors qu’il était dans les locaux du journal gouvernemental Al-Fidala à Hama. On est, à ce jour, sans nouvelles de lui.

 

Marionnettes

Masasit Mati

 


Masasit Mati est le nom choisi par de jeunes syriens auteurs d’une série satirique de marionnettes à doigts en quinze épisodes intitulée Top Goon, journal d’un petit dictateur, et diffusée sur youtube depuis le 8 novembre 2011. Des épisodes courts (5 à 8 minutes) d’un humour corrosif mettent en scène le dictateur Beeshu, président de la Syrie, et quelques autres personnages comme son homme de main Shabih, le Manifestant pacifiste ou la présentatrice de télévision Rose de Damas.

Captcha: